• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Après cinq jours de combat, la sécurité est rétablie à CIBITOKE

Après cinq jours de combat, la sécurité est rétablie à CIBITOKE

Sécurité > Cibitoke

Ce lundi 05 janvier 2015, au camp militaire de Cibitoke, le porte parole du Ministère de la défense nationale et des anciens combattants (MDNAC) à animé un point de presse sur la situation sécuritaire qui prévalait dans la province de Cibitoke du 30 décembre 2014 au 02 janvier 2015.

JPEG - 47.6 ko
Colonel Gaspard BARATUZA,Porte parole du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants

Selon le Colonel Gaspard Baratuza, porte parole du MDNAC, le 30 décembre 2014, un groupe de criminels venus de la République Démocratique du Congo, armé de fusils d’assauts, des fusils d’équipe, des armes lourdes (lances roquettes, mortier et des bombes) a attaqué la province de Cibitoke, dans les communes de Mugwi et Bukinanyana.

Le bilan est de 2 militaires tués, 7 blessés et 2 civils tués. Du coté des criminels, 95 ont été tués et 9 capturés.

44 fusils de type kalachnikov, 5 fusils mitrailleurs, 9 lance-roquettes , 1 mortier 60 , 27 bombes, 4 radio émetteurs- récepteurs Motorola et d’autres matériels militaires ont été saisis par l’armée burundaise.

JPEG - 118.5 ko
Armes saisies par les forces de défense et de sécurité au cours de l’opération en commune Mugwi et Bukinanyana

Ces personnes armées venaient de Mutarure en RDC, selon les papiers saisis sur elles, poursuit le porte parole, et avaient un plan de s’installer dans la Kibira pour déstabiliser le pays surtout pendant cette période électorale, selon toujours ce porte-parole.

Au nom du MDNAC, le Col. Baratuza Gaspard a adressé ses condoléances aux familles des militaires tombés sur le champ de bataille, aux familles des civils de Cibitoke ayant perdu les leurs et a condamné fermement les péripéties de certaines personnes aveugles qui veulent semer la zizanie dans le pays. La Force de Défense Nationale ne tolérera jamais cette manœuvre dilatoire, à-t-il ajouté.

JPEG - 166.4 ko
Neuf combattants capturés au cours des combats

Le Ministère de la Défense Nationale a profité de cette occasion pour remercier les partenaires qui ont contribué dans la formation pour la professionnalisation des membres de la FDN à en juger les prestations combien louables qu’ils accomplissent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays dans les différentes missions. Il s’est réjouis du travail accompli par les membres de la FDN en collaboration avec les autres partenaires de sécurité. Il a salué la vigilance exemplaire de la population de Cibitoke qui a collaboré dans la mise hors d’état de nuire de ce groupe criminel notamment dans la transmission de l’information.
OP1 Innocent KARANGWA

commentaires

  • A tout burundais qui aime son pays. sachez vraiment que le temps de la guerre est déjà dépassé .Hatons nous à faire un combat des idéologies et surtout mettons nous au travail pour augmenter la production

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi