• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Zoom sur les terrains et infrastructures occupés par le Ministère de la (...)

Zoom sur les terrains et infrastructures occupés par le Ministère de la Sécurité Publique

JPEG - 75.2 ko
Vue partielle des locaux de la police de roulage et sécurité routière

Le mercredi 28/1/2015, dans les enceintes du Pearl Residence Hotel s’est tenu un atelier portant sur restitution et validation de l’étude sur l’état des lieux des terrains et des infrastructures occupés par le Ministère de la Sécurité Publique.

Cet atelier a été ouvert par le discours du CPP GAHUNGU Pierre Claver, Secrétaire Permanent du Ministre, qui a indiqué que l’objectif de cette étude faite par une équipe d’ingénieurs du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, était d’assurer pour le compte du Ministère de la Sécurité Publique l’état des lieux des terrains et des infrastructures propres audit Ministère.

Il a continué en précisant que cet atelier était une occasion franche pour cette équipe de présenter les résultats de son travail et de constater si les objectifs attendus ont été atteints en vue d’arriver à une stratégie d’entretien efficace et efficiente de ces infrastructures ainsi que l’occupation progressive de ces terrains.

Il a conclu son allocution en demandant aux participants de suivre attentivement la présentation et de l’enrichir. Il n’a pas manqué de remercier la direction du programme DSS (Développement du Secteur de Sécurité) qui a financé cette étude, le Ministère de la Défense Nationale et des anciens combattants pour son appui technique et, enfin, il a félicité l’équipe qui a réalisé cette étude.

JPEG - 35.7 ko
CPP GAHUNGU Pierre Claver (Secrétaire Permanent du MSP)

Après le discours d’ouverture, le représentant de l’équipe a pris la parole et a présenté ce qu’ils ont constaté sur terrain.

Le Ministère de la Sécurité Publique utilise des infrastructures propres à la Police Nationale du Burundi, les autres prêtées ou louées.
Concernant celles propres à la Police Nationale du Burundi, il se remarque que la majorité des bâtiments sont en mauvais états, les conditions d’hygiènes sont déplorables (toilettes bouchées, manque d’eau). La plupart des cachots ne répondent pas aux conditions genre et/ou sont surpeuplés et sont en mauvais états
Quant aux autres non propres à la Police Nationale du Burundi, pour les bâtiments prêtés, tous les bâtiments sont en mauvais état et les cachots n’étaient pas prévus au moment des constructions. Les bâtiments loués sont toutes en bon état moyennant quelques petites réhabilitations.

Pour ce qui est des terrains domaniaux et équipements, la majorité des postes communaux n’ont pas de papiers attestant que les terrains domaniaux appartiennent au Ministère de la Sécurité Publique. Aussi la majorité des parcelles de la PNB ne sont pas bornées et ceci se justifie par manque de papiers y relatifs délivrés par les services habiletés.

A la fin de l’exposé, l’équipe a émis des recommandations en ce qui concerne les infrastructures propres à la PNB, celles non propres et les terrains domaniaux et équipements. Concernant celles propres à la PNB, il faut :
-  Songer à réhabiliter les bâtiments dont la nécessité s’impose ;
-  Réaménager les blocs sanitaires surtout dans les camps abritant de grands effectifs.
Quant aux autres non propres à la PNB, l’autorité doit :
-  Se pencher fortement à la réhabilitation des maisons prêtées et en déterminer le responsable
-  Négocier la rétrocession des maisons prêtées par les services étatiques.
Pour ce qui est des terrains domaniaux et équipements, il faut :
-  Chercher les documents d’attribution des parcelles pour les postes qui en ont et accélérer les procédures d’acquisition pour ceux qui n’en ont pas.
-  Songer à demander des parcelles dans les quartiers où on est en train d’attribuer des parcelles pour la construction des postes communaux en mairie de Bujumbura

Signalons que l’atelier s’est clôturé après validation de ce travail.

OP1 KAMIKAZI Nadia

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

De nouveaux Officiers de la Police Judiciaire ont clôturé leur formation.
14 mai, par Dieudonné Niyonzima
Un total de 154 sous-officiers, 21 femmes et 133 hommes dont 05 militaires (...)
Une aide valant 28.000.000 de francs burundais aux sinistrés de Buterere
10 mai, par Constance NKOBWA
Une aide valant 28.000.000 de francs burundais, constituée de 7.5 tonnes de (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi