• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Bururi : Clôture de la formation théorique des premiers lauréats agents de la (...)

Bururi : Clôture de la formation théorique des premiers lauréats agents de la police nationale du Burundi

Ce vendredi du 06 Mars 2015, dans le commissariat de Bururi, le Directeur Général de la Police du Burundi (DG-PNB) procède aux cérémonies de clôture de la formation théorique et l’ouverture officiel du stage probatoire de la première promotion des candidats agents de police.

De gauche à droite : OPC2 BIGIRIMANA Gérard, Commandant Centre d’instruction Bururi), CPP NDAYAMBAJE André (DG-PNB) et OPC1 NDAYIZIGA Emmanuel (Commissaire formation )

JPEG - 59.5 ko
OPC2 Bigirimana Gérard, Commandant CI Bururi

Ca faisait une année et un mois, jour pour jour, que ces lauréats candidat agents de police de niveau huitième réussie au moins avaient passé et réussi le test d’entrée dans les centres d’instruction de la police. Le commandant Centre d’instruction de Bururi a souligné que malgré les défis liés surtout logistiques, 257 candidats agents de police dont 81 filles ont suivi et réussi toute la formation des 29 cours théoriques répartis en deux catégories dont une partie technique incluant les cours comme le Maintien et rétablissement de l’ordre publique, la technique d’intervention policière, la lutte contre le terrorisme, la gestion négocié de l’espace public ; les cours de Droit tels le Droit pénal général et spécial, le droit de l’enfant, la notion des droits de l’homme, les violences basées sur le genre etc.

Dans le message de circonstance transmis dans tous trois centres d’instruction, OPC1 YENGAYENGE Côme, Conseiller du DG-PNB, est revenu sur l’importance de ce stage qui correspond avec la période électorale en cours. Il sera une belle occasion de d’appliquer les connaissances acquises en classe dans le strict respect de la loi, des droits de l’homme et de la hierarchie. Tout en s’appuyant sur les connaisssances théoriques déjà acquises, ils doivent se référer aux textes légaux régissant la police tels la loi portant création de la police nationale du Burundi,le code de déontologie et le statut des agents de la police.

Quant au Directeur Général de la Police Nationale du Burundi, il a souligné que depuis dix ans déjà, la police n’avait pas procédé au recrutement des candidats agents. on avait donc besoin de rajeunir le personnel de la police avec des policiers avec une formation de base solide car, dès sa création en 2004, la police était constituée par un personnel provenant des différants corps de police, de la gendarmerie ainsi que des ex mouvements armés, ce qui faisait qu’ils aient une formation diversifiée. Avec ce recrutement, les candidats agents ont suivi une formation modernisée et de qualité adaptée aux situations sécuritaires actuelles telle la lutte anti-terroriste ; la gestion des catastrophes et des sinistres. Avec les exigences de la police de proximité, la population réclame plus de femmes pour accomplir certaines missions spécifiques et ce recrutement a permis l’augmentation du personnel féminin car, dans les trois centres d’instructions (Bururi, Ngozi et Buganda), parmi les 733 candidats agents, on y retrouve 216 filles, soit un moyenne de 29,4%.

Signalos que le même message est porté aux deux autres centres d’instruction (Ngozi et Buganda) et les candidats ont été notifiés de leur nouvel affectation pour le stage probatoire qui va durer une année entière.

JPEG - 256.9 ko
Certaines des 81 filles candidates agents de police du Centre d’instruction de Bururi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi