• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Communiqué conjoint des Ministres en charge de la sécurité publique et de la (...)

Communiqué conjoint des Ministres en charge de la sécurité publique et de la défense nationale et des anciens combattants

Installations des barricades sur la voie publique, incendies des pneus pour empêcher la circulation des biens et des personnes ,exécution ou passage à tabac de personnes suspectées de ne pas soutenir le mouvement,jets de pierres sur les policiers,tirs aux armes à feux,lancement des grenades et humiliations des membres de la Police Nationale du Burundi.

PNG - 608.8 ko
Barricades et jets de pierres par les manifestants à Musaga

Ce jeudi 30 avril 2015 ,face à cette situation,les Ministres de la Sécurité Publique et de la Défense Nationale et des Anciens Combattants ont sorti un communiqué conjoint ordonnant aux membres de la Police Nationale du Burundi et ceux de la Défense Nationale de travailler en synergie pour mettre fin à ces mouvements insurrectionnels et rétablir rapidement la sécurité dans les quartiers de la capitale qui ont affiché ce comportement malveillant.

JPEG - 54.9 ko
Le Ministre de la Sécurité Publique CPP Gabriel NIZIGAMA et Gnl Bde Pontien GACIYUBWENGE

Ils ont demandé aux jeunes activistes de ce mouvement de rendre les armes à feu à leur possession faute de quoi un désarmement forcé va être incessamment organisé.Aux responsables administratifs de collaborer avec les Corps de Défense et de Sécurité pour mener à bien cette noble mission.

Ce communiqué conjoint demande à la population en général et aux parents des jeunes manifestants en particuliers,de comprendre que la paix n’a pas de prix et que des conseils doivent être donnés en direction de la jeunesse ,afin que cette dernière ne tombe pas dans le piège des politiciens.

JPEG - 23.9 ko
Un des manifestants en détention d’une arme à feu

Suite à cette situation qui vient de passer 5 jours,ils ont déploré trois pertes en vies humaines et beaucoup de blessés parmi les civile et les policiers.
Signalons que la police a arrêté parmi les manifestants une personne en culotte militaire,un pistolet de type Makarov et une somme d’argent.

OP1 Innocent KARANGWA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Référendum constitutionnel : un rendez-vous sécurisé
25 mai, par Dieudonné Niyonzima
Depuis le début de la campagne électorale qui a commencé le 1er mai 2018 (...)
Grâce à un dispositif sécuritaire adéquat.
22 mai, par Dieudonné Niyonzima
Durant toute la semaine du 14 au 20 Mai 208, la situation sécuritaire a été (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi