• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Communiqué du Conseil National de Sécurité du 6 juin 2015

Communiqué du Conseil National de Sécurité du 6 juin 2015

Ce vendredi 5 Mai 2015, le Conseil National de Sécurité s’est réuni en session extraordinaire à Bujumbura sous la présidence de son excellence Monsieur le Président de la République et président dudit Conseil. L’ordre du jour était centré sur l’analyse de la situation sécuritaire dans le pays en général et plus particulièrement dans la municipalité de Bujumbura.

Au cours de cette session, le Conseil a fait le constat suivant :

1. Le Conseil National de Sécurité a noté avec satisfaction que la paix et la sécurité restent globalement bonnes sur tout le territoire national malgré quelques incidents enregistrés dans les coins où s’observent encore les manifestations illégales.le conseil a remercié la population burundaise d’avoir gardé le calme et la sérénité pendant cette période électorale.

2. le Conseil National de Sécurité a évalué à juste titre le travail accompli par le corps de défense et de sécurité durant ces derniers jours et les félicite tout en les invitant à rester vigilants pendant cette période électorale.

3. le Conseil National de sécurité se réjouit que les activités électorales vont bon train ; la campagne électorale s’est déroulée sans incidents majeurs et l’opération de distribution des cartes d’électeurs se déroule normalement tant à l’intérieur du pays qu’en Mairie de Bujumbura. Le Conseil remercie les partis politiques et les indépendants qui se sont inscrits favorablement dans ce processus électoral en cours.

4. Le Conseil National de Sécurité a accueilli favorablement les propositions et recommandations issues des réunions de la communauté régionales pour leur soutien remarquable au processus démocratique en cours dans notre pays. la proposition de reporter les élections a été bien comprise par le Gouvernement et invite la CENI à élaborer un nouveau calendrier dans les meilleurs délais et cela dans le respect des lois et règlements en vigueur.

5. le conseil National de sécurité apprécie la reprise du travail par la majorité des travailleurs en Mairie de Bujumbura et les invite à être ponctuels et à respecter le nombre d’heures de travail réglementaire.

6. S’agissant de l’Université du Burundi, le Conseil National de sécurité déplore que les étudiants n’ont pas encore répondu positivement à l’appel lancé par les autorités de cette institution et appelle les étudiants à respecter la date butoir de la reprise des cours fixée ce lundi 8 juin 2015 au risque de courir des sanctions académiques.

Au niveau de l’enseignement primaire et secondaire, le conseil appelle de nouveau les parents, les éducateurs et les administratifs à la base d’assumer leur responsabilité pour que les écoles fermées rouvrent sans délais afin de terminer le programme de l’année.

7. le Conseil National de sécurité se réjouit en encourage le mouvement de retour des populations qui avaient quitté leurs ménages ; et remercie les citoyens restés sur les collines qui ont montré l’esprit de solidarité envers leurs compatriotes en prenant soin de leurs biens. Le Conseil profite de cette occasion pour remercier également les pays qui ont bien voulu héberger nos compatriotes.

Au vue de tout ce qui précède, le conseil a recommandé :

a) Aux partis politiques et société civile, de reprendre le dialogue politique tout en s’inscrivant dans les limites du calendrier qui sera prochainement établi par la CENI. La tenue et la réussite des élections prochaines constituent une démonstration de la maturité politique du peuple burundais.

b) Aux administratifs à la base, de rester aux cotés de leurs populations afin d’assurer le suivi des comités mixtes de sécurité pour renforcer la sécurité dans leurs entités et surtout appuyer les parents à encadrer leurs enfants.

c) Au Gouvernement, de continuer à chercher un budget pour couvrir les élections. Le Conseil National de Sécurité pour renforcer la sécurité dans leurs entités et surtout appuyer les parents à encadrer leurs enfants.

Le Conseil National de Sécurité salue la décision du gouvernement de requérir la contribution des citoyens burundais pour appuyer le financement du processus électoral et exhorte la population à y répondre massivement.

Communiqué du Conseil National de Sécurité du 6 juin 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

De nouveaux Officiers de la Police Judiciaire ont clôturé leur formation.
14 mai, par Dieudonné Niyonzima
Un total de 154 sous-officiers, 21 femmes et 133 hommes dont 05 militaires (...)
Une aide valant 28.000.000 de francs burundais aux sinistrés de Buterere
10 mai, par Constance NKOBWA
Une aide valant 28.000.000 de francs burundais, constituée de 7.5 tonnes de (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi