• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Cercle des officiers de police : Réunion du Commandant de la police de (...)

Cercle des officiers de police : Réunion du Commandant de la police de roulage avec les représentants des transporteurs rémunérés en Mairie de Bujumbura

Dans la matinée de ce mercredi du 10 juin 2015, dans les enceintes du Cercle des officiers de police sis à Ngagara, le Commandant de la Police de roulage tient une réunion à l’endroit des représentants des transporteurs rémunérés en général et les motards en particuliers qui prestent sur les différents parkings de la mairie de Bujumbura

La situation sécuritaire qui prévalait ces derniers jours de manifestations dans certains quartiers de la Mairie de Bujumbura a entravé les activités des transporteurs en général et celle des motards en particuliers. Les manifestants leur ont refusé l’accès à certains quartiers en les intimidant jusqu’à brûler leurs motos ou véhicules de transports. Avec l’absence des bus de transport en commun, le trafic routier s’est considérablement réduit au centre ville de Bujumbura. La police a alors laissé les motards arriver à des endroits qui leur étaient auparavant interdits.

JPEG - 57.7 ko
OPP1 Alfred Innocent Museremu, Commandant de la Police Spéciale de Roulage

Dans l’après midi de ce mardi du 9 juin 2015, faisant suite aux conclusions de la réunion tenue le dimanche avec les représentants des transporteurs qui les rappelait reprise de l’application des mesures d’interdiction d’arriver au centre ville car la situation sécuritaire s’est normalisée, la police de roulage s’est heurté à une forme de subversion des motards qui ont résisté en semant le désordre au centre ville par les klaxons exagérés, la violation fragrante du code de la circulation routière en passant dans les voies à sens unique.

De la réunion tenue ce mercredi, le constat est que l’information de la réunion de dimanche n’est pas parvenu aux motards. Ces derniers pensaient que les conducteurs des bus en commun étaient la source de leur interdiction d’arriver au centre ville, ce qui les a poussé à faire une résistance.

Dans les recommandations qui sont sorties de la réunions, on citera entre autres les mesures provisoires suivantes :

- les motos saisies ce mardi vont être remises aux propriétaires sans condition ;
- les motards s’engagent à quitter dès ce jeudi le centre ville pour les parking qui sont provisoirement fixés aux anciens parking tels que Saint Michel, OTB, RPA,
- chaque parking doit été doté d’un responsable pour assurer la coordination,
- les motards peuvent emprunter la route nationale n°1 en passant par le Monument du soldat inconnu - avenue Yaranda pour rejoindre la Route nationale n° 7. (RN7).

La joie se lit sur les visage des participants qui s’engage à mettre en application ces mesures provisoires.

Quant au Commandant de la police de roulage, il leur a promis de tenir fréquemment de tels réunions pour analyser ensemble l’évolution dans leurs applications.

JPEG - 45.5 ko
Vu d’ensemble des participants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission télévisée de la semaine du 15 au 21/10/2018 ;la sécurité à l’Aeroport de Bujumbura
19 octobre, par Constance NKOBWA
Cette émission vous parle du rôle de la police dans la sécurisation de (...)
Cibitoke-Camakombe:une attaque terroriste de plus en provenance Rwanda
9 octobre, par Dieudonné Niyonzima
Dans la nuit du 07 au 08 octobre 2018, vers 03 heures du matin, un groupe (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi