• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Historique et Missions de la Direction Générale de la protection (...)

Historique et Missions de la Direction Générale de la protection civile

Le service de protection civile existe au Burundi depuis 1991 , mais il était une petite unité logée au sein du département de la Police de Sécurité Publique (PSP)

- En 1999 ,a été créée la direction de la protection civile dépendant directement de la Direction Générale de la sécurité publique.

A ce moment, la protection civile avait 4 services avec un effectif de trente policiers, toutes les catégories confondues.

En 2005 , avec la création de la Police Nationale du Burundi, la protection civile est devenue le service national de coordination de la protection civile qui dépendait directement du cabinet du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique , avec trois directions :
- Administration et finances
- Gestion de la logistique
- Direction de la gestion des catastrophes.
A cette époque , ce service comptait sept cents six policiers déployés en 4 coordinations régionales.

En 2007 , une nouvelle direction appelée Direction de l’action humanitaire contre les munitions non explosées a été ajoutée aux trois existantes.

En 2009, le Service national de coordination de la protection civile a changé de nom et est devenue la Direction Générale de la Protection Civile, cette fois ci avec 5 directions :
- Direction de l’Administration et des finances
- Gestion de la Logistique
- Direction de la Planification des Opérations de Secours
- Direction de l’Action Humanitaire contre les Mines et Engins non Explosés
- Direction de l’École nationale de la protection civile.

Jusqu’à maintenant , la Direction Générale de la Protection Civile a un effectif de six cents, y compris les travailleurs civils déployés à travers les 17 coordinations provinciales de la protection civile.

JPEG - 30.2 ko
Le Directeur Général de la Protection Civile CP Antoine NTEMAKO

Le Directeur Général de la Protection Civile CP Antoine NTEMAKO donne les missions et les perspectives d’avenir.

La Direction Générale de la Protection Civile est un service très important dans ces moments où les risques et catastrophes sont nombreux dans le monde et surtout au Burundi. Les risques et catastrophes sont nombreux tels que les inondations, les tremblements de terre, les craches d’avions ou les accidents de la route, la sécheresse et les tornades.

L’Etat a instauré cette direction générale pour faire la prévention des risques et la gestion des catastrophes une fois qu’ils surviendraient.
Pour accomplir sa mission, la direction générale de la protection civile a mis en disposition un Plan de contingence de prévention des Risques et Gestion des Catastrophes(PRGC) et un plan ORSC(Organisation de la Sécurité Civile) qui ont les missions de :
- Eduquer et sensibiliser la population pour qu’elle puisse prévenir et combattre toute catastrophe d’où qu’elle proviendrait ;
- Travailler en synergie dans le déminage ;
- Aider dans la protection de l’environnement ;
- Assistance aux victimes des accidents de la route en les amenant à l’hôpital ;
- Porter assistance aux victimes des incendies ;
Les services rendus par la Direction générale de la protection civile à la population 
- prévention des accidents ;
- Education et sensibilisation de la population du comportement à prendre dans la protection de l’environnement ;
- Assurer le suivie régulier d’hygiène et de tout ce qui pourrait être à l’origine des incendies des marchés ;
- Pas mal d’écoles ont demandé d’aider les enfants à traverser les routes pendant les moments d’embouteillages ;

La population de l’intérieur du pays bénéficie les services rendus par la direction générale de la protection civile 

Les services de la Direction Générale de la Protection Civile sont décentralisés jusque dans toutes les provinces du pays. Il y a même dans l’avenir le projet de disponibiliser les agents de ladite Direction dans toutes les communes quand les moyens seront disponibles.

Effectifs suffisants et qualifiés en la matière de protection civile
Nous en avons pas mal qui sont répartis dans différentes directions comme les secouristes, les sapeurs pompiers, les démineurs et ceux qui ont fait les études de la gestion des catastrophes.

Matériel suffisant et efficace ?
Oui les matériels sont là car l’Etat a fourni un effort via les partenaires et a donné des camions anti - incendie dans quelques provinces, mais ils restent insuffisant vu le travail que nous sommes appelés à accomplir.

Les perspectives d’avenir 

- Nouer de bonnes relations avec nos partenaires tant nationaux qu’internationaux ;
- Continuer les formations en ce qui concerne la gestion des catastrophes ;
- Faire le déploiement des policiers jusqu’au niveau communal ;
- Renforcer les capacités du personnel ;

Le Directeur Général n’a pas manqué a signalé l’insuffisance du matériels, les risques professionnels et l’insuffisance des habits anti-incendie.

OP2 KAMIKAZI Nadia

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission radio et télévisée de la semaine du 17 au 23/9/2018
21 septembre, par Constance NKOBWA
Cette emission parle de la formation en matière de la sécurité routière à (...)
une rentrée scolaire en toute sécurité
20 septembre, par Dieudonné Niyonzima
L a semaine du 10 au 16 septembre 2018 a été généralement calmeꓸLa population a (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi