• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > La sécurisation de l’élection des conseillers de colline ou de quartiers et (...)

La sécurisation de l’élection des conseillers de colline ou de quartiers et des chefs de collines ou quartiers

Dans la continuité du processus électoral organisé par la commission électorale nationale indépendante(CENI), la Police Nationale du Burundi(PNB) et les Forces de Défense nationale(FDN) ont sécurisé les dernières élections des chefs de collines et de quartiers ce lundi 24 août 2015 dans tout le Pays.

Ce scrutin s’est déroulé dans la sécurité totale au niveau national.
La PNB avait placé ses hommes dans toutes les collines et communes du Pays, avec comme mission le maintien de l’ordre et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire.

Les FDN structurées jusque dans les provinces qui ont la mission de veiller à l’intégrité du territoire national, ont été chargées d’appuyer la PNB dans la sécurisation de ce scrutin.

Contrairement aux scrutins précédents où il avait eu des coups de feu, des tracts invitant la population à ne pas voter, des jets de grenades et autres formes d’intimidation, celui des collinaires n’a pas connu d’incidents d’ordre sécuritaire. Les forces de défense et de sécurité sont restées vigilants la veille du déroulement des élections de sorte qu’il n’y avait pas eu aucune forme d’intimidation.

En plus de la sécurité des personnes, la police avait pour mission d’assurer la sécurité des bureaux et du matériel de la CENI au niveau national.
Les forces de défense et de sécurité étaient également placées sur tous les bureaux de vote ainsi que dans les lieux publics très tôt le matin. Parmi les missions leur confiées figuraient celle de veiller à ce qu’aucune personne se soit empêchée d’arriver au bureau de vote.

sécurisations des élections des chefs de quartiers à Buyenzi

Les bureaux de vote ont ouvert les portes à 6 heures du matin et les membres des bureaux de vote ont confirmé à la cellule de communication du MSP qu’ils n’ont rencontré aucune difficulté dans leurs quartiers ou au cours du chemin. La cellule de communication du MSP a passé dans presque tous les bureaux de vote situés dans toutes les communes de la mairie de Bujumbura (Kamenge,Kinama,Ngagara,Nyakabiga,Buyenzi,Rohero,Kinindo,Kanyosha,etc).

Avant d’entrer dans un centre de vote, chaque électeur devrait être fouillé pour prévenir tout incident.

Les présidents des CECI Kanyosha,Buyenzi,Kamenge et Ngagara nous ont révélé qu’il sont satisfaits de la collaboration avec les éléments de la police affirmant que leur présence a été indispensable.

Abordant dans le même sens, le porte-parole de la CENI Prosper NTAHORWAMIYE a salué le travail effectué par la police depuis les élections législatives jusqu’aux collinaires. Il a demandé que des formations pour la sécurisation des élections puissent continuer à être dispensées aux corps de défense et de sécurité pour les rendre de plus en plus professionnels.

Du côté des candidats à l’élection des collinaires ou quartiers que la cellule de communication a approché, ils ont dit que la police a bien assuré la sécurité depuis leur campagne dans les collines et quartiers et qu’ils ne peuvent pas cacher leur gratitude envers la police.La même satisfaction est partagée par les électeurs,les mandataires et les observateurs que nous avons rencontré comme ceux de la confédération des églises chrétiennes et du réveil au Burundi(CECRBU).

Pour clore,la population demande que la police puisse rester tout près d’elle afin que chacun vaque à ses activités sans se soucier d’une éventuelle insécurité.

Patrick NZOHABONAYO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi