• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Les activités du commissariat aéroportuaire de Bujumbura

Les activités du commissariat aéroportuaire de Bujumbura

Dans un entretien du commandant de l’aéroport OPP1 NDUWAYEZU Salomon avec la cellule de communication du Ministère de la Sécurité Publique (MSP) ce mercredi le 2 septembre 2015,il a fait savoir que les activités de ce commissariat sont essentiellement le maintien et rétablissement de l’ordre publique, sécuriser les équipements de l’aviation civile, contrôler les passagers et les véhicules qui entrent dans les enceintes de l’aéroport, contrôler les personnes qui transitent à cet aéroport, lutter contre l’immigration irrégulière, lutter contre la fraude documentaire et des produits prohibés ,le trafic des êtres humains, faire respecter la réglementation aéronautique civile, collaborer avec d’autres services qui sont à l’aéroport ainsi qu’assurer la sécurité de toutes les personnes qui travaillent à l’aéroport.

Le commandant du commissariat aéroportuaire de BUJUMBURA

Les activités du commissariat Aéroportuaire de Bujumbura sont réparties dans 4 services qui sont : le service sécurité, service transfrontalier, le service police judiciaire et le service administration et logistique. A ces services, vienne s’ajouter le service brigade canine qui n’est pas fonctionnel aujourd’hui.

1. Le service sécurité

Ce service assure la sécurité intérieure de l’aéroport depuis l’entrée primaire, la sécurité des parkings (les véhicules), les positions balise Nord et Sud pour la sécurisation des équipements de l’aviation civile, etc. Sur l’entrée primaire, il ya des policiers hommes et femmes pour contrôler les personnes et les véhicules qui viennent à l’aéroport. Pour les personnes, on fait les fouilles à l’aide d’un détecteur de métaux, les véhicules à l’aide du miroir télescopique et les bagages passent dans le controlix pour le contrôle de leur contenu.

2 .Le service transfrontalier

Ce service contrôle les documents de voyages des personnes qui entrent et qui sortent du Pays. Pour les burundais ou étrangers qui désirent voyager,ils doivent se munir d’un document de voyage (passeport, laissez-passer, CEPGL), un billet d’avion et dans certains cas la carte jaune. On contrôle que c’est son passeport en utilisant une machine « passeport-Reader » (ses empreintes digitales). Aussi, ceux qui entrent dans notre Pays doivent avoir les visas d’entrée. Après tout le processus de contrôle, ce commissariat donne alors l’autorisation d’entrée ou de sortie aux passagers.

3.Service police judiciaire

Ce service s’occupe du renseignement et la confection des dossiers préliminaires pour les présumés auteurs des infractions commis à l’aéroport. Les dossiers sont ensuite envoyés au commissariat général de la police judiciaire pour les enquêtes approfondies. Ces personnes sont notamment les expulsés, les refoulés, les rapatriés volontaires. Les officiers de police judiciaire font leur identification pour savoir les circonstances de leur expulsion ou refoulement. La police judiciaire recherche également les trafiquants de drogue, des produits passant illégalement à l’aéroport, ainsi que tout produit ou personne suspecte.

Pour terminer, le commandant de l’aéroport a signalé le besoin des machines les plus sophistiquées, le personnel féminin ainsi que l’interconnexion avec les autres frontières de notre Pays.

OP1 NZOHABONAYO Patrick

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi