• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > La Police Nationale du Burundi continu à désarmer la population (...)

La Police Nationale du Burundi continu à désarmer la population civile

Au cours de cette semaine, la sécurité était généralement bonne dans tout le Pays. Les forces de défense et de sécurité ont continué leurs activités d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens ainsi que la protection des frontières.

La police a également continué le désarmement de la population dans différents endroits du Pays et a saisi beaucoup d’armes et effets militaires.

Le 7 septembre à Bujumbura commune Muha zone Kinindo (Kibenga-rural), la police a récupéré une grenade en bon état et une tenue militaire. Cette grenade a été récupéré à l’antenne de Tempo-Africcel où des malfaiteurs venaient de tiraient des coups de feu accompagnés d’une grenade à des agents de gardiennage. Dans cette attaque, deux des gardiens ont été blessés et conduits à l’hôpital.

Le 7 septembre à Kayanza commune Kabarore colline Songore, un groupe de bandits a été intercepté par la police. Un des bandits nommé BIBONIMANA en possession d’un pistolet a été appréhendé par la Police.

Le même jour en commune Butaganzwa, colline Nyabibuye ,la police a récupéré 2 grenades( une défensive et une autre chinois) trouvées par la population et ont été détruites par la police.

Les fouilles perquisitions ont continué à Ngozi ,commune Gashikanwa colline Remera, une arme kalachnicov a été saisie.

Le 9 septembre à Bujumbura commune Ntahangwa zone Cibitoke, au cours d’une fouille perquisition, la police a saisi deux tenues de combat militaire, un imperméable militaire, une gourde, un béret une paire de bottine et un demi-kilo de chanvre à fumer.

Ce même jour en commune Muha zone Musaga, la police a saisi au cours d’une fouille perquisition une grenade, une gamelle, un gobelet, quatre paires de bottine, une tenue d’exercice militaire, une tenue de combat militaire et une tenue policière.

Le 10 septembre à Kayanza commune Matongo colline Banga, la police de cette localité a récupéré 2 grenades en bonne état trouvées par la population dans la brousse.

 

Le même jour au chef-lieu de la Province Ngozi colline Kambati une arme kalash ordinaire contenant cinq cartouches dans son chargeur a été découvert dans la brousse par la population.

A Muyinga commune Giteranyi colline Mikoni, une personne du nom de MBARUBUKEYE a découvert dans son champ 2 grenades défensives en bon état.

Le 12 séptembre à Bujumbura commune Muha zone Kanyosha quartier Nyabugete, le nommé Epimaque BIZIMANA a été appréhendé en possession d’une arme kalash avec 3 chargeurs contenant 21 cartouches.

Le 12 septembre à Bujumbura commune Mutimbuzi colline Mushasha II, la police et la population ont appréhendé deux militaires des Forces de Défense Nationale(FDN) suspectés d’avoir participé dans la tentative d’assassinat du Chef d’état-major général de l’armé le Général Major Prime NIYONGABO. Il s’agit du Caporal-Chef Elvis NKUNZIMANA de la matricule de la brigade logistique(BASE) armé d’un pistolet tokarev avec un chargeur contenant huit cartouches et Caporal NZOYIHERA J. Marie Vianney chauffeur du camp GAKUMBU armé d’un pistolet avec 22 chargeurs de 16 cartouches. Les forces de défense et de sécurité cherchent encore ceux qui étaient avec eux qui ont pris le large.

Le 13 septembre à Bujumbura commune Muha zone Musaga Q Kinanira , une personne en possession d’une grenade a été appréhendée par la police.
A cette date et même localité, la police a récupéré une grenade en bon état.
Le 13 septembre à Bujumbura commune Ntahangwa zone Gihosha Q Mutanga-Nord(Kabasazi), la police a découvert 10 chargeurs vides en mauvais état dans un caniveau.

La police Nationale du Burundi condamne avec énergie la tentative d’assassinat du Chef d’Etat-major Général des Forces de Défense Nationale. Elle déplore les tueries qui s’observent dans ces derniers jours où des corps sans vie sont trouvés dans certains coins du Pays.

La police regrette la mort de NDAYIPFUKAMIYE Anne Marie tuée par balle lors d’une attaque du véhicule du Ministère de la sécurité Publique qui transportait le personnel policier et le personnel d’appui au travail.

Anne Marie NDAYIPFUKAMIYE

Pour terminer, la police nationale rappelle que la détention illégale d’armes à feu par la population civile ne peut faire autre que la déstabilisation de la sécurité. Par conséquent, elle interpelle tout à chacun de dénoncer tous les détenteurs qui ne veulent pas les rendre volontairement pour qu’ils puissent être traduits devant la justice.

OP2 NZOHABONAYO Patrick

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi