• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > La descente du Ministre de la sécurité Publique dans la Région Ouest de (...)

La descente du Ministre de la sécurité Publique dans la Région Ouest de Police

La descente du Ministre de la sécurité Publique dans la Région Ouest de Police

Ce mercredi le 14 octobre 2015, le Ministre de la Sécurité Publique Commissaire de Police Chef Alain Guillaume Bunyoni a effectué une descente sur terrain pour rencontrer les représentants des policiers œuvrant dans la région Ouest de police, l’administration centrale et les unités spécialisées. A l’ordre du jour, il était question de voir ensemble l’état sécuritaire au niveau national et en particulier dans la région Ouest, évaluer la sécuritaire routière et la discipline des policiers. Le ministre a aussi informé les policiers sur la situation sécuritaire qui prévaut au niveau national, la situation économique,sociale et les relations de notre Pays avec les autres Pays. En premier lieu, il a rencontré les officiers et après les brigadiers et les agents de police.

Au niveau national, le Ministre a informé les policiers que la sécurité est au bon fixe sur toute l’étendue du territoire et leur a demandé de rester toujours vigilant pour les quelques cas d’insécurité où des tirs et jets de grenades sont entendus dans la capitale de Bujumbura.

JPEG - 2.9 Mo
Au milieu le Ministre de la Sécurité Publique avec le Directeur Général de la PNB à gauche et le Commissaire Régional Ouest à droite

Dans la région Ouest de police, OPC1 BANDABA Pascal a fait savoir que la sécurité dans les Provinces de Cibitoke, Bubanza, Bujumbura-Rural et Bujumbura Mairie est généralement bonne.

Cependant, en mairie de Bujumbura, la sécurité est parfois perturbée par les malfaiteurs qui tirent et lancent des grenades sur les policiers en patrouille ou dans leurs postes.

Il existe en outre des détentions illégales d’armes à feu comme il se remarque au cours des fouilles-perquisitions, des vols à main armée surtout dans les banques et bureaux de change mais il a été constaté qu’il y a la complicité des agents des banques et des bureaux de change. Pour les vols dans les banques dans ces derniers jours, la police a fait un grand travail pour les appréhender et les autres sont morts au cours des échanges de tirs avec les forces de l’ordre. Pour la criminalité dans la région Ouest, il y a des groupes de bandits armés en province de Bujumbura mais les forces de défense et de sécurité ont chassé,appréhendé beaucoup d’autres et saisi plusieurs armes.

En Province Bujumbura Rural, la police a saisi 30 Kalash, 2 pistolets, 2 Mi-Kalash, 2 lances roquettes, 2 bougies, 2 bombes, 1 fusil MUGOBORE, 24 grenades, 2 dynamites, 17 chargeurs de Kalash, 1686 cartouches de Kalash, 215 cartouches de Mi-kalash et 2 chargeurs du fusil USI.

Pour le désarmement de la population civile en Mairie de Bujumbura depuis le mois d’Avril, la police a déjà saisi 88 kalash, 21 pistolets, 2 Mi-kalash, 2 fusils FM Kalash, 2 lances roquettes, 2 fusils smonov, 10180 cartouches de kalash, 1 fusil FAL, 2 bombes de mortier 82, 3 roquettes, 1 fusil MUGOBORE, 1568 cartouches de Mi-Kalash, 17 chargeurs de kalash, 1 canon de rechange de Mi-kalash, 7 radios émetteurs-récepteurs Motorola, 34 paires de bottines, 2 menottes, 31 ceinturons, 27 bérets militaires, 12 tenues policières, 36 tenue militaires, 42 pantalons militaires, 47 chemises militaire et 20 imperméables.

Concernant la sécurité routière et la discipline des policiers, le Ministre a donné la parole au Directeur Général de la PNB pour en faire le développement. Avant d’aborder la sécurité routière, le Directeur Général de la PNB a dit que la discipline des policiers est bonne. Il leur a remercié pour le bon travail accompli depuis les manifestations violentes, l’insurrection, le coup d’Etat manqué, les attaques de Cibitoke et Kabarore, les attaques ciblées dans certains quartiers de Bujumbura ainsi que la retenue qui les a caractérisé durant toute cette période.

Il a alors demandé aux policiers de maintenir l’unité, la cohésion, l’esprit d’équipe, la neutralité politique, la loyauté et de gérer les événements en respectant la loi et en ce qui concerne la police de faire usage légal de la contrainte.

A propos de la sécurité routière, il a demandé aux policiers de faire leurs missions dans l’esprit de redorer l’image de la police en éduquant sinon en punissant ceux qui enfreignent la loi et surtout en évitant la corruption. Plus important, il a demandé aux policiers de multiplier le contrôle des véhicules pour éviter que des armes, des criminels, des stupéfiants et les autres objets dangereux ne passent sur leurs postes de contrôle car dans ces derniers jours des véhicules sont appréhendés avec des armes comme le cas d’une arme saisie à bord d’une ambulance ce mercredi, le 14 octobre 2015.

Pour terminer la rencontre, le ministre et les représentants d’autres policiers ont arrêté de nouvelles stratégies visant à combattre l’insécurité qui reste dans certains quartiers de la capitale, ont annoncé aux perturbateurs de sécurité que les forces de défense et de sécurité ne seront pas fatigués jusqu’à ce que la paix et la tranquillité soient retrouvées à Bujumbura, ont encore demandé aux détenteurs illégaux d’armes à feu de les remettre et enfin ont adressé les condoléances les plus attristées à la famille du journaliste Chrisophe NKEZABAHIZI, qui a rendu sont âme avec toute sa famille à NGAGARA quartier III lors d’une attaque ce mardi le 13 octobre 2015.

OP2 Patrick NZOHABONAYO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

De nouveaux Officiers de la Police Judiciaire ont clôturé leur formation.
14 mai, par Dieudonné Niyonzima
Un total de 154 sous-officiers, 21 femmes et 133 hommes dont 05 militaires (...)
Une aide valant 28.000.000 de francs burundais aux sinistrés de Buterere
10 mai, par Constance NKOBWA
Une aide valant 28.000.000 de francs burundais, constituée de 7.5 tonnes de (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi