• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > La situation sécuritaire du 26 octobre au 1èr novembre 2015

La situation sécuritaire du 26 octobre au 1èr novembre 2015

Durant cette semaine, la sécurité a été globalement bonne sur tout le territoire national. Néanmoins, la police a géré quelques cas d’insécurité :

JPEG - 50.2 ko
Le porte-parole OP1 Pierre NKURIKIYE donnant la situation sécuritaire du 26 octobre au 1èr novembre 2015

Le 26 octobre 2015, des malfaiteurs non encore identifiés ont attaqués le centre jeune KAMENGE où habite Monseigneur Jean Louis NAHIMANA président de la Commission Vérité Réconciliation(CVR). Ils ont endommagé les vitres des maisons et ont blessé légèrement un policier.

Le 31 octobre 2015, la police avait des informations que 4 véhicules qui transportaient ceux qui allaient dans l’enterrement d’un certain MUKURARINDA Théoneste(un rwandais)qui serait mort lors de l’attaque au centre jeunes Kamenge allaient tirer sur des policiers au travail dans la localité de MARAMVYA en commune MUTIMBUZI et a agi sur ce renseignement. Les policiers les ont interpellé mais l’un d’entre eux a dégoupillé une grenade pour la lancer à ces derniers a été tué par balle au cours d’échange de tirs.Une autre personne a été blessée et 2 fusils et une grenade ont été saisis dans ces véhicules. Aussi, la police a appréhendé 12 personnes parmi ceux qui étaient dans ces véhicules pour enquête. Signalons que deux des quatre véhicules ont pris fuite.

Le 01er novembre 2015, la police a procédé à une fouille perquisition en Zone Musaga et a appréhendé 12 personnes ainsi que beaucoup d’effets militaires

.Ce même jour, les malfaiteurs ont lancé 3 grenades à BWIZA ,6ème avenue dans un bar communément appelé « Whatsup » blessant 5 personnes dont 2 gravement blessées. La police fait des enquêtes pour connaitre les auteurs de ce forfait.

Le 31 Octobre à NYABIRABA Province Bujumbura, les forces de défense et de sécurité ont échangé des tirs avec des malfaiteurs armés de fusils saisissant 18 armes et 7 malfaiteurs ont trouvé la mort sur le champ. Signalons que les forces de l’ordre ont également appréhendé 18 malfaiteurs.

Le 26 Octobre 2015, vers 10h00 en Mairie de BUJUMBURA, Commune NTAHANGWA, Zone CIBITOKE, sur la route KANYONI, 8ème Avenue, des malfaiteurs non encore identifiés ont tiré avec un pistolet et ont lancé une grenade aux policiers et militaires. Cinq policiers et deux militaires qui étaient venus pour maîtriser une personne soupçonnée de folie et qui avait une arme blanche ont été blessés. Ces armes ont également pris la vie de deux civils.

Le 26 Octobre 2015, vers 09h00, en Province et Commune NGOZI, Colline RUSUGUTI, une grenade défensive en bon état a été découverte au bord de la route et la police l’a saisie pour la conserver au magasin d’armement.

Le 27 Octobre 2015, vers 18h00 en Mairie de BUJUMBURA, Commune NTAHANGWA, Zone KAMENGE, Q.GITURO, sur la route RN1, des malfaiteurs non encore identifiés ont tué par balle un homme et sa femme . L’homme est mort sur place et sa femme a succombé suite aux blessures à l’Hôpital Roi Khaled.

Le 27 Octobre 2015, en Mairie de BUJUMBURA, Commune NTAHANGWA, Zone NGAGARA, Q.9, devant le bar « chez Commune », un cadavre du nommé NSHIMIRIMANA Anatole originaire de BUSIGA, Province NGOZI âgé de 36 ans a été découvert. Les enquêtes sont en cours pour trouver les auteurs ce crime.

Le 27 Octobre 2015, pendant la journée, la police a échangé des tirs avec un groupe de malfaiteurs non encore identifiés armés de kalachnikovs en Province GITEGA, Communes NYARUSANGE et GISHUBI. Bilan : 07 morts du côté des malfaiteurs et 5 autres appréhendés(4 appréhendés à NYARUSANGE et 1 à RYANSORO).

Le 27 Octobre 2015, vers 11h00 en Province NGOZI, Commune BUSIGA, Colline MPARAMIRUNDI, une arme kalash ordinaire , 03 chargeurs, 58 cartouches a été remise par une personne qui n’a pas voulu révéler son nom pour sa sécurité. L’arme est conservée au magasin d’armement du Commissariat Provincial NGOZI.

Le 28 Octobre 2015, Vers 10h00, en Mairie de BUJUMBURA, Commune NTAHANGWA, Zone CIBITOKE, Quartier MUTAKURA, 12ème Avenue, des malfaiteurs non encore identifiés ont lancé une grenade à un véhicule militaire qui était de passage et l’ont endommagée.

Le 28 Octobre 2015, Vers 18h00 en Mairie de BUJUMBURA, Commune MUKAZA, Zone BUYENZI, des malfaiteurs non encore identifiés armés de fusils à bord d’une voiture sans plaque ont tué par balle HARUNA et il est mort sur le champ. Après le forfait, ils ont pris le large en direction de la Zone BWIZA. La police les a tous appréhendés et sont gardés à vue au poste de police BWIZA.

Le 28 Octobre 2015, Vers 8h00 en Province RUTANA, Commune MPINGA-KAYOVE, Colline KIGUHU, 02 tracts ont été trouvés mettant en gardé une liste de 20 personnes pouvant être tuées y compris le chef de Zone.

Le 28 Octobre 2015, Vers 10h00 en Province KIRUNNDO, Commune KIRUNDO, Colline RUKURAMIGABO, la police a mené une fouille perquisition au domicile du nommé KAGUZA Déo un retraité de la Police Nationale du Burundi âgé de 71 ans. La Police a saisi 02 grenades défensives en bon état, 01 imperméable policier, 01 béret policier, et 02 ceinturons. Il est gardé à vue à la Police Judiciaire de KIRUNDO pour interrogatoire.

Le 28 Octobre 2015, Vers 7h00 du matin en Province BUBANZA, Au chef- lieu de la commune BUBANZA, Colline BUHORORO, la police a effectué une fouille- perquisition au domicile du nommé NDEREYIMANA Césarie, et a saisi 12 cartouches pour pistolet, 02 pantalons de tenues policières, 01 imperméable policier, 06 ceinturons policier en mauvais état, 01 sacoche militaire. Elle est gardée à vue au cachot du poste de police BUBANZA.

. Le 29 Octobre 2015, pendant la journée En Province RUMONGE, Commune BUGARAMA, au chef-lieu de la Zone MAGARA, 05 jeunes se sont rendus volontairement à la police, reconnaissant être membres du groupe ayant déstabilisé les communes MATANA et MUGAMBA. Ils sont sous interrogatoire au poste de police BUGARAMA.

Le 29 Octobre 2015, vers 11h00’en Province BUJUMBURA, Commune MUTIMBUZI, Zone GATUMBA, à la poste PAFE, le 29 Octobre 2015, vers 11h00’, la police a appréhendé 17 personnes de nationalité Burundaise accusées de se rendre en République Démocratique du Congo sans laisser passer ou autres documents de voyage. Ils sont gardés à vue au poste de police pour enquête.

. Le 30 octobre 2015 Vers 9h00 en Province MAKAMBA, Commune NYANZA-LAC, Colline RUYANGE, la police a appréhendé NDIKURIYO Alexis natif de MAGARA Commune BUGARAMA, NDUWIMANA Alexis natif de KANYOSHA Commune BUJUMBURA Rural, après interrogatoire, il a affirmé être dans une bande armée qui a dernièrement perturbé la sécurité en commune MUGAMBA.

OP2 Patrick NZOHABONAYO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission télévisée de la semaine du 15 au 21/10/2018 ;la sécurité à l’Aeroport de Bujumbura
19 octobre, par Constance NKOBWA
Cette émission vous parle du rôle de la police dans la sécurisation de (...)
Emission radio et télévisée de la semaine du 08 au 14:Sécurité dans la commune Muha
12 octobre, par Constance NKOBWA
Cette emission parle de la sécurité de la commune Muha ainsi que la (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi