• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Communiqué sur les grandes réalisations du Ministère de la sécurité Publique (...)

Communiqué sur les grandes réalisations du Ministère de la sécurité Publique pour l’année 2015

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa vision contenue dans sa lettre de politique générale de 2009, le ministère de la sécurité publique s’est fixé des objectifs à réaliser au cours de l’année 2015.
Les axes clés qui étaient définis dans le plan d’action de 2015 s’articulaient autour des domaines suivants :
Communiqué de presse
1. La lutte contre la criminalité et le terrorisme
2.la Sécurisation du processus électoral
3.La mise en œuvre de la police de proximité
4.l’amélioration du bien être du personnel du ministère
5. La coopération
6.La prévention des risques et la gestion des catastrophes

JPEG - 21.5 ko
Le Ministre de la sécurité Publique CPC Alain Guillaume BUNYONI communiquant les grandes réalisations

Concernant la lutte contre la criminalité et le terrorisme, La situation sécuritaire a été globalement bonne au cours de l’année 2015 sur tout le territoire national. Toutefois, il a été signalé quelques cas de criminalité entre autres infractions de droit commun.
Pour ce qui est de la sécurisation du processus électoral, tout le processus électoral a été bien sécurisé par les corps de défense et de sécurité, tel que cela avait été prévu dans le plan global de sécurisation des élections malgré les manifestations déclenchées juste à la veille des élections et le départ de certains partenaires
qui avaient accepté d’appuyer ce processus.

Pour rappel, les manifestations illégales ont abouti à une tentative de coup d’Etat déjoué. Ce mouvement insurrectionnel avait pour objectifs d’empêcher les élections et de renverser les institutions légalement établies. La police nationale a géré ce mouvement avec plus de professionnalisme, de loyauté et d’abnégation.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la police de proximité, les comités mixtes de sécurité sont désormais opérationnels dans tout le pays. Des plans communaux de sécurité ont été élaborés dans les provinces de RUTANA,MAKAMBA et MUYINGA. Durant toute l’année 2015, ces comités ont efficacement aidé les corps de défense et de sécurité dans la lutte contre la criminalité par la collaboration et la diffusion de l’information à temps. Actuellement, ils sont en train d’être redynamisés par le conseil nationalde sécurité. Un nouveau projet de « renforcement de la sécurité locale » est en phase de démarrage et vise la poursuite de la mise en œuvre de cette police de proximité dans tout le pays.

En ce qui concerne l’amélioration du bien être du personnel du ministère, pour assurer la santé de son personnel, le Ministère de la sécurité publique a ouvert un hôpital de la police Nationale au quartier industriel en commune urbaine de NTAHANGWA au mois d’avril 2015.

dans le domaine du sport, les équipes de la police nationale ont pu s’intégrer dans toutes les fédérations sportives œuvrant au Burundi et dans la sous-région. Pour le personnel civil d’appui du Ministère de la sécurité publique, les textes réglementaires régissant son reclassement et sa régularisation ont été adoptés par le conseil des ministres. Dans le domaine des infrastructures, un commissariat chargé de la formation, 14 postes de police et 2 commissariats provinciaux de police ont été construits tandis que le ministère a acquis un terrain pour la construction de ses bureaux.

Dans le cadre de la Coopération, des missions de maintien de la paix, trois nouveaux contingents de policiers se préparent pour assurer la relève en république Centrafricaine. D’autres policiers Burundais participent à des missions d’observation au sein de l’organisation des Nations Unies et de l’union Africaine ainsi que dans d’autres pays comme au soudan, en Haïti, en Cote d’Ivoire et au Mali.
Le ministre et les hautes autorités du ministère de la sécurité publique ont reçu plusieurs délégations des pays et organisation amis comme la Chine, l’Egypte, l’Union africaine, etc. Ils ont aussi participé dans des activités organisées par ces pays ou organisations au Burundi et à l’étranger.
Des policiers Burundais ont bénéficié des formations et stages dans différentes structures de formations policières dans plus de 16 pays et sur des thématiques variées.

En vue d’apporter une réponse appropriée aux désastres survenus au cours de cette année 2015, beaucoup de mesures ont été prises, notamment :
- L’harmonisation du plan de contingence National de Gestion des urgences par la plateforme Nationale de prévention des Risques et de Gestion des catastrophes avec l’appui de l’OCHA
- L’élaboration d’un plan de contingence « inondation » visant à apporter une meilleure préparation de la réponse aux conséquences des précipitations en excès liées au phénomène El niño en cours et qui touchera 11 provinces des régions naturelles de l’IMBO, BUGESERA et MOSO.
La coordination de la réponse aux catastrophes survenues le 29 Mars 2015 sur les collines NYARUHONGOKA et RUTUNGA de la commune MUHUTA et de l’incendie contre le magasin chinois T2000 en collaboration avec les partenaires impliqués dans la gestion des catastrophes
- l’évaluation de la vulnérabilité et des besoins humanitaires dans certaines provinces du Pays et les formations sur les techniques de gestion des incendies.

Dans la réalisation de ces activités, le ministère s’est heurté aux contraintes suivantes :
- les ressources financières insuffisantes
- la politique Nationale de prévention des risques et de Gestion des catastrophes non efficiente
- le manque de partenaire disposant d’un centre de formation agréée pour compléter la formation des policiers en attente de déploiement.

Durant l’année prochaine, le ministère compte poursuivre les activités suivantes :
- continuer à mener des actions de lutte contre le terrorisme et la criminalité
- poursuivre les opérations de désarmement de la population civile
- réviser les documents d’orientation politique et stratégique du ministère comme la lettre de politique générale pour 2016-2020 et le plan stratégique 2017-2020
- produire les permis de conduire biométriques
- produire les passeport biométriques de la communauté Est-Africaine
- recruter les nouveaux policiers dans toutes les catégories(Officiers, Brigadiers et Agents)
- relever et déployer des policiers à l’étranger
- Créer une Micro-finance de la police nationale.

Malgré les contraintes ci-haut énumérées et la perturbation de la sécurité dans certains quartiers de la Mairie de Bujumbura qui ont entravé la réalisation effective de certaines activités qui avaient été prévues dans le plan d’Action 2015 du Ministère de la sécurité publique, nous constatons que nos objectifs ont été atteints à 90 %.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Atelier de formation sur la gestion des munitions et destruction des engins explosifs
17 juillet, par Constance NKOBWA
Au cercle des officiers de police, la Direction Générale de la Protection (...)
Une semaine paisible
10 juillet, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 02 au 08 juillet 2018 a été caractérisée par le calme général sur (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi