• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Visite de travail de certains cadres des...

Visite de travail de certains cadres des...

Ce jeudi, 17 décembre 2015, vers 16 heures, le Ministre de la Sécurité Publique a accueilli dans son bureau le Coordinateur Résident des Nations Unies, le Représentant du HCR au Burundi, le Représentant du Bureau des Droits de l’Homme au Burundi et le Chargé de la Sécurité de la Cellule des Nations Unies au Burundi en visite de travail.

JPEG - 34.7 ko
Le Ministre de la Sécurité Publique CPC Alain Guillaume BUNYONI accueillant les visiteurs des Nations Unies

Les visiteurs ont d’abord sollicité une collaboration fructueuse pour que la sécurité du personnel de toutes les agences des Nations Unies œuvrant au Burundi soit assurée.

Ils ont ensuite expliqué un incident survenu, où un agent du HCR a été appréhendé avec des armes dans son véhicule et une étiquette du HCR. Ils ont dit que l’étiquette était frauduleuse et que le véhicule avait été vendu il ya longtemps. Ils ont regretté ce cas et ont signalé que le transport des armes destinées aux fauteurs de trouble n’est pas dans la politique des Nations Unies.

Le Ministre leur a demandé de communiquer à temps chaque fois qu’un tel incident arrive et au HCR de porter plainte au besoin contre cet agent.
Ils ont enfin demandé une lumière sur les incidents qui sont arrivés, le 11 décembre 2015, surtout que les uns parlent d’exécutions extrajudiciaires ainsi que les conditions détention des personnes arrêtées.

Le Ministre de la Sécurité Publique leur a dit qu’il n’y a eu ni exécution extrajudiciaire ni torture. Il leur a rassuré sur les conditions de détention des personnes arrêtées.

Le Directeur Général de la Police a appuyé le Ministre en donnant plus d’éclaircissement sur la situation qui a prévalu ce jour là. Le Commissaire Général de la Police Judiciaire, quant à lui, leur a dit qu’il y a eu mise en place d’un collège de magistrats et d’OPJ qui font toujours une permanence judiciaire pour que les dossiers des personnes arrêtées soient rapidement transmis en justice.

JPEG - 26.5 ko
Les Représentants de certaines Agences des Nations Unies au Burundi en visite au Ministre de la Sécurité Publique

Les visiteurs ont été ravis des échanges et se sont convenus avec le Ministre de la Sécurité Publique une franche collaboration entre le Ministère et le staff des Nations Unies œuvrant au Burundi.

OP2 NGENDANZI Léonidas

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

La mise en œuvre du projet « Ewe Burundi Urambaye »
5 décembre, par Dieudonné Niyonzima
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Ewe Burundi urambaye” initié par (...)
Les candidats officiers de police doivent éviter la trahison
23 novembre, par Dieudonné Niyonzima
Son Excellence le Présidents de la République du Burundi et Commandant (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi