• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Ce 8 janvier 2016 à l’hôtel le Chandelier, deux...

Ce 8 janvier 2016 à l’hôtel le Chandelier, deux...

Ce 8 janvier 2016 à l’hôtel le Chandelier, deux experts de l’East African Standby Forces avec la Direction Générale de Police Nationale du Burundi ont mené, ensemble, une activité d’évaluation des faiblesses des formations déjà données aux unités de maintien de la paix que ce soit dans le cadre des Nations Unies ou de l’Union Africaine.

JPEG - 108.1 ko
Les officiers de la police Nationale du Burundi au cours des échanges avec les experts de l’EASF

Cette évaluation permettra d’améliorer et de donner des formations de qualité aux unités de maintien de la paix. L’évaluation portait sur les officiers qui complétaient honnêtement et objectivement un questionnaire en appréciant les formations subies et leur importance au cours de l’exécution des missions de maintien de la paix.Ce sont des officiers qui ont déjà été dans les missions de maintien de la paix, se trouvant dans ces missions, qui attendent le déploiement et les formateurs des Unités constituées(FPUs).

En plus, ils proposaient les domaines où renforcer les formations.Les réponses données permettront d’établir un rapport commun pour tous les Pays concernés.

L’East African Standby Forces regroupe dix Pays : le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, l’Ethiopie, Djibouti, les Iles Seychelles, Somalie,Comores et le Soudan.

Signalons que cette équipe fera de même pour les forces de défense nationale et les civils.

OP1 Patrick NZOHABONAYO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi