• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > GIHETA ET VUMBI : CAUSERIES MORALES DU MINISTRE DE LA SECURITE PUBLIQUE (...)

GIHETA ET VUMBI : CAUSERIES MORALES DU MINISTRE DE LA SECURITE PUBLIQUE DANS LES COMMISSARIATS REGIONAUX

En date du 25 et 26 mai 2016, le Ministre de la Sécurité Publique, CPC Alain Guillaume Bunyoni, a successivement tenu une causerie morale à l’intention des représentants des policiers, toutes catégories confondues, œuvrant dans le Commissariat Régional Centre à Giheta le 25 mai et à Vumbi en date du 26 mai pour les policiers des Commisssariats Régionaux Nord et Est

L’objectif de ces causeries était de faire une évaluation de l’état des lieux de ce qui avait été arrêté lors des causeries morales faites au mois d’octobre 2015. Il leur a par la suite présenté la situation sécurité, la vie du pays des points de vue socio-politique, économique et diplomatique. Il a enfin donné des réponses sur les vingt deux questions qui avaient été posées lors des causeries précédentes et qui n’avaient pas encore reçues de réponse.

Les commissariats régionaux sont surtout revenus sur des cas de criminalité de droit commun tels que des cas de suicide, de vol dans les champs et dans les ménages, de vol de moto, d’assassinat liés aux conflits fonciers ou autres causes, des accidents de roulage, la fabrication et la vente des boissons prohibées et des cas d’ivresse.

Quant au Ministre de la Sécurité Publique, avant de répondre aux vingt deux questions, il a présenté aux policiers la situation du pays du point de vue de sociao-politique, économique et diplomatique se rapportant à la politique du Gouvernement qui a adopté un principe de Démocratie à un homme-une voix, le dialogue inter-burundais se déroulant au pays et qui va s’élargir aux burundais de la diaspora, la gratuité des soins pour les mères enceintes et les enfants de moins de cinq ans ainsi que la scolarisation du cycle fondamental, les relations diplomatiques avec les autres pays qui sont généralement bonnes sauf pour le cas du Rwanda qui soutient les malfaiteurs.

Signalons que ces causeries morales se poursuivront à Bujumbura en date du 31 mai pour les policiers du Commissariat Régional Ouest de police et en date du 2 juin pour les policiers du Commissariat Régional Sud couvrant les commissariats provinciaux de Bururi, Makamba, Rumonge et Rutana.

OPP2 RUPFUNYIMPINGA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission télévisée de la semaine du 15 au 21/10/2018 ;la sécurité à l’Aeroport de Bujumbura
19 octobre, par Constance NKOBWA
Cette émission vous parle du rôle de la police dans la sécurisation de (...)
Cibitoke-Camakombe:une attaque terroriste de plus en provenance Rwanda
9 octobre, par Dieudonné Niyonzima
Dans la nuit du 07 au 08 octobre 2018, vers 03 heures du matin, un groupe (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi