• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Renforcement des capacités des membres de la Plate-forme Nationale de la (...)

Renforcement des capacités des membres de la Plate-forme Nationale de la Prévention des Risques de Catastrophes

Du 04 au 07 juillet 2016, dans les enceintes du Grand Séminaire Jean Paul II, s’est tenu un atelier de renforcement des capacités pour les membres de la Plate-forme Nationale de la Prévention des Risques et Réduction de Catastrophes, lequel atelier était financièrement appuyé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Comme l’a indiqué CP Antoine NTEMAKO, Président de ladite Plate-forme Nationale, l’objectif de l’atelier vise le renforcement des capacités des membres de la Plate-forme, surtout qu’il a eu des membres nouvellement nommés, afin qu’ils aient la même vision sur la prévention des risques et la réduction des catastrophes ainsi que la reconstruction post-catastrophe.

Les participants, membres de la Plate-forme, ont eu connaissance des risques de catastrophes causées par le changement climatiques tels que les phénomènes « El Niño » qui est une anomalie climatique positive causant des pluies diluviennes et « La Nina » qui généralement qui est une anomalie climatique négative avec une sécheresse prolongée, les autres différentes sortes de risques de catastrophes tels que les risques nucléaires, biologiques, radioactives et chimiques, la gestion de déchets médicaux ou métallurgiques constituant des risques de catastrophes pour la santé de la population etc.

En ces jours où « La Nina » frappe la sous-région dont le Burundi fait partie, le Président de la Plate-forme nationale, CP Antoine NTEMAKO, interpelle la population de faire une gestion responsable des récoltes car le phénomène « La Nina » est toujours accompagnée par une sécheresse prolongée, ce qui peut perturber la saison culturale A au Burundi causant une sécheresse pouvant aller jusqu’au mois de décembre ou février même. Il invite la population à s’adonner aux cultures maraîchères pour parier à une éventuelle famine.

De cet atelier, il a été constaté qu’après la gestion d’une catastrophe, la reconstruction poste catastrophe doit suivre pour réhabiliter les victimes touchées par ses effets. La Plate-forme nationale de la Prévention des Risques et Réduction de Catastrophes devait être dotée d’une personnalité juridique jouissant d’une autonomie de gestion pour suivre de près l’évolution des effets de ces catastrophes sur les populations touchées.

Signalons que le Directeur Général de la Protection Civil est ipso facto Président de la Plate-forme Nationale de la Prévention des Risques et Réduction de Catastrophes. Elle comprend 17 membres provenant de différents secteurs de la vie du pays mais sont actuellement au nombre de Seize personnes car un membre a été décédé et il n’est pas encore remplacé.

OPP2 RUPFUNYIMPINGA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Des opérations fructueuses
13 novembre, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 02 au 10 novembre 2018 a été caractérisée par du calme sur tout (...)
Emission radiodiffusée du 26 Octobre 2018.
29 octobre, par Dieudonné Niyonzima
La cellule communication du ministère de la sécurité publique et de la gestion (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi