• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Visite du Directeur Général de la Protection Civile à la rivière Gasenyi qui a (...)

Visite du Directeur Général de la Protection Civile à la rivière Gasenyi qui a causé des innondations

Le président de la Plateforme Nationale, de la prévention des risques de catastrophes et en même temps Directeur Général de la Protection Civile au Burundi, CP Antoine Ntemako, a effectué, le vendredi 17 Mars, une descente en amont de la rivière Gasenyi pour s’enquérir des causes provoquant des inondations après la pluie de la nuit du jeudi 16 Mars 2017, qui a causé ces inondations dans la commune urbaine de Ntahangwa, dans les zones Kinama (Carama) et Buterere.

CP Antoine NTEMAKO ,Directeur Général de la Protection Civile

Accompagné par les membres de la Croix Rouge Burundi, partenaires privilégiés en matière de prévention et gestion de risques de catastrophes, le président de la Plateforme Nationale de la Prévention des risques de catastrophes a pu constater qu’en amont de la rivière Gasenyi, les montagnes ont subi des glissements de terrain des deux côtés de la rivière et menacent de boucler complètement le lit de cette dernière , ce qui provoquera inévitablement la création d’un lac artificiel de retenu d’eau avec une probable inondation en aval si les terres constituant ce lac de retenu viennent à céder.

A court termes, les services techniques municipaux qui est en charge de la curage des rivières passant par la ville de Bujumbura doit rapidement se mettre à l’œuvre pour faire le curage de cette rivière afin de donner le passage à l’eau en enlevant ce goulot d’étranglement qui s’est formé.

A long terme, avec la partenaires , un projet en charge de la protection et renforcement des contreforts de la ville de Bujumbura prévoit initier le traçage des courbes de niveau, le reboisement de ces collines et même la construction d’un mur de soutènement de ces rives en y apposant des gabillots.

Signalons que la même rivière avait subi le même sort en 2014 où ses crues ont provoqué des fortes inondations emportant de nombreuses vies humaines à Gatunguru et en détruisant plusieurs maisons.

OPP2 Rupfunyimpinga Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi