• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Arrestation des proxénètes et trafiquants d’êtres humains à Kanyosha

Arrestation des proxénètes et trafiquants d’êtres humains à Kanyosha

Ce mercredi du 17 mai 2017, le Porte Parole du Ministère de la Sécurité Publique OPP1 Pierre Nkurikiye a tenu une conférence de presse où il a présenté quatre personnes poursuivies pour proxénétisme et trafic des êtres humains.

Les quatre criminels présumés poursuivis pour proxénétisme et trafic des êtres humains sont trois hommes ayant des cabarets avec des chambres où des filles viennent faire la prostitution moyennant une somme d’argent dont elles partagent avec les propriétaires a-il souligné. La quatrième personne est une femme qui sert d’intermédiaire pour recruter les jeunes filles. Un d’eux a une maison en RDC où certaines filles transitent pour partir dans les pays arabes.

Il a profité pour informer la presse de l’emprisonnement d’un prêtre catholique, secrétaire particulier de l’archevêque de Gitega. Ce prêtre est accusé de viol sur une fille de la 9ème année. Cette dernière s’est confiée à la police car le prêtre le menaçait de la faire tuer une fois qu’elle divulguerait les images qu’elle a prises lors de son agression sexuelle.

A Gitega même, la Police a démantelé une bande de cinq criminels armés. Deux de ces présumés criminels armés venaient d’être libérés par le Parquet de Gitega. Sur renseignement de la population, ces criminels présumés ont été surpris dans une réunion de préparation criminelle et ils ont indiqué là où se trouvent les armes utilisées, ce qui a permis la saisie de deux kalachnikovs et trois grenades chez Nzohabonimana Serges à Rutegama.

Cette bande criminelle avait fait multiples forfaits à savoir l’embuscade perpétrée sur le bus de l’Université Espoir d’Afrique à Mweya, la tentative d’incendier un camion citerne, l’embuscade sur des véhicules de transport de marchandises à Mutwenzi et la tentative d’assassiner le responsable des services de renseignements de Gitega a-t-il poursuivi.

Quant au changement d’anciens permis de conduire en permis de conduire biométique, il a été prolongé jusqu’au 31 Aout 2017. A l’expiration de ce délai, tout conducteur avec l’ancien permis sera puni conformément à la loi et son véhicule sera saisi.

Signalons que le permis biométrique coûte 100.000FBu. La moitié de cette somme va dans le Trésor public tandis que l’autre moitié va dans les caisses de la société qui fabrique ces permis de conduire biométrique.

Mots clés : Trafic des êtres humains, Proxénètes, Sécurité Publique

OPP2 Rupfunyimpinga Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Atelier de formation sur la gestion des munitions et destruction des engins explosifs
17 juillet, par Constance NKOBWA
Au cercle des officiers de police, la Direction Générale de la Protection (...)
Une semaine paisible
10 juillet, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 02 au 08 juillet 2018 a été caractérisée par le calme général sur (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi