• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Les Corps de Défense et de Sécurité célébrent la fête Saint Sacrement

Les Corps de Défense et de Sécurité célébrent la fête Saint Sacrement

Le Dimanche 18 juin, dans les enceintes de l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM), les chrétiens catholiques des Corps de Défense et de Sécurité se sont joints aux chrétiens du monde entier pour célébrer la fête du Saint Sacrement. Célébrée par Monseigneur Evariste Ngoyagoye, Archevêque de Bujumbura, outre la participation des Ministres de la Défense et de la Sécurité, les cérémonies ont vu la participation des hauts cadres des Corps de Défense et de Sécurité, du Secrétaire Général du Parti au Pouvoir et le deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale.

Le Ministre de la Sécurité Publique, CPC Bunyoni Alain Guillaume, qui a représenté le Président de la République, a rappelé que cette fête est une occasion de montrer la fraternité, la solidarité et l’amour qui caractérisent les membres des Corps de Défense et de Sécurité. Il a vivement apprécié le travail spirituel fait par les aumôniers dans ces corps. Malgré les contraintes qu’ils ont rencontrées, ils se sont donnés corps et âme pour encadrer spirituellement les policiers et militaires. En tant que membres des CDS, cette fête est une occasion pour les policiers et militaires catholiques de partager la foi dans l’amour de Jésus Christ.

Le Ministre de la Défense Nationale et des anciens combattants, Monsieur Emmanuel Ntahomvukiye, a saisi l’occasion pour remercier Monseigneur l’archevêque de Bujumbura pour avoir célébré cette fête au sein des corps de défense et de sécurité. Ceci montre le grand attachement à ces corps.

Dans son homélie, l’archevêque est revenu sur les saintes écritures du jour. A la première lecture, Dieu avait fait passer le peuple d’Israël dans le désert pendant quarante ans pour fortifier sa foi afin qu’ils aient la conscience de la foi en Dieu à travers les épreuves et leur a donné la manne pour les nourrir. Même s’il y avait beaucoup des gens, il y a un seul pain qui est partagé, (seconde lecture). Ce pain est le Christ lui-même qui se partage entre tous ses fidèles à travers le saint sacrement, texte inclus dans l’évangile du jour. Par la noble mission de protéger les personnes, les policiers et militaires sont appelés à suivre l’exemple du Christ en acceptant le sacrifice suprême pour autrui.

Après une longue procession qui a suivi la messe de l’ISCAM à la 2ème avenue de Musaga pour se terminer à la paroisse du Camp PARA, les participants se sont partagé un verre. L’Aumônier Général Principal Ndayitwayeko Jean Berchimas a apprécié la participation active des hauts cadres de l’armée et de la Police qui s’impliquent activement dans la préparation et le bon déroulement de cette fête. Il a rappelé que les militaires ont été croyants depuis très longtemps, à l’instar de Saint Longin, le militaire qui a reconnu la divinité de Jésus en le voyant mourir sur la croix.

Signalons que cette fête est successivement célébrée dans la Police et l’Armée. L’année passée, elle avait été célébrée à la Police dans les enceintes du 3ème Groupement Mobile d’Intervention Rapide sis au camp SOCARTI.

Mots clés : CDS, Police nationale du Burundi, Forces de Défense Nationale du Burundi, Saint Sacrément, ISCAM
Emission radio sur la célébration du Saint Sacrément
OPP2 Rupfunyimpinga Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission télévisée de la semaine du 15 au 21/10/2018 ;la sécurité à l’Aeroport de Bujumbura
19 octobre, par Constance NKOBWA
Cette émission vous parle du rôle de la police dans la sécurisation de (...)
Emission radio et télévisée de la semaine du 08 au 14:Sécurité dans la commune Muha
12 octobre, par Constance NKOBWA
Cette emission parle de la sécurité de la commune Muha ainsi que la (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi