• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Sécurité routière : Lancement officiel de l’utilisation des feux de (...)

Sécurité routière : Lancement officiel de l’utilisation des feux de signalisation.

Jeudi le 26 octobre 2017, dans l’une des salles de réunion du building abritant le ministère des finances, la Police de Roulage et de la Sécurité Routière, en présence de l’administration municipale et les usagers de la voie routière, a lancé officiellement l’utilisation des feux tricolores ou feux de signalisation routière récemment installés sur certains de la voirie urbaine de la mairie de Bujumbura.

Les feux tricolores ont été installés, non pas pour remplacer les forces de l’ordre, mais pour les aider à mieux assurer la régulation de la circulation des véhicules et des piétons sur certains points de la voirie de la mairie de Bujumbura , a lancé à l’audience OPC1 BANKIBIRWIRA Roger le commandant de l’unité spécialisée de la Police Nationale du Burundi chargée de Police de Roulage et de Sécurité Routière.

Ces feux sont à trois à savoir le Vert, le Jaune et le Rouge. Il a été question d’éclairer l’opinion comment ces feux tricolores fonctionnent. Quand le feu jaune s’affiche, il indique à l’automobiliste qu’il doit ralentir et se préparer à s’arrêter car dans un bref délai, le Rouge va s’afficher et oblige l’usager de la route à s’immobiliser juste avant d’atteindre le feu. Quand le vert apparaît, le conducteur est autorisé à continuer la circulation.

Les piétons n’ont pas été laissés pour compte.Sur les lieux leur réservés pour traverser la route, marqués par les lignes striées en blanc sur le goudron, les piétons doivent veiller à ce que la signalisation affiche une silhouette verte d’un homme pour traverser et attendre aussi longtemps que la silhouette est rouge.

Toute les fois que les agents de faction sur les lieux constateront une contravention quant au respect de priorité en vertu de cette signalisation, le contrevenant devra payer une amende de 50000 francs Burundais.

Signalons que le commandant PR&SR a fait savoir que toutes les dispositions ont été prises pour que la sécurité de ces installations soit assurée car, a-t-il indiqué, les feux tricolores avaient existé dans la ville de Bujumbura et des saboteurs les avaient endommagés sans que des responsabilités aient été établies.

NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission télévisée de la semaine du 15 au 21/10/2018 ;la sécurité à l’Aeroport de Bujumbura
19 octobre, par Constance NKOBWA
Cette émission vous parle du rôle de la police dans la sécurisation de (...)
Cibitoke-Camakombe:une attaque terroriste de plus en provenance Rwanda
9 octobre, par Dieudonné Niyonzima
Dans la nuit du 07 au 08 octobre 2018, vers 03 heures du matin, un groupe (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi