• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Fêtes de fin d’année : Le Ministre de la Sécurité Publique au chevet des (...)

Fêtes de fin d’année : Le Ministre de la Sécurité Publique au chevet des malades

Dans l’après-midi du mercredi 27 décembre 2017, le Ministre de la Sécurité Publique accompagné de hauts cadres de son cabinet a rendu visite aux policiers, aux membres de familles des policiers et à certains autres particuliers hospitalisés à l’Hôpital de la Police Nationale du Burundi et à l’Hôpital Militaire de Kamenge . Il leur apportait un soutien moral et matériel pour leur souhaiter une bonne fin d’année 2017.

Le Ministre de la Sécurité Publique a commencé par visiter l’Hôpital Militaire de Kamenge où il a passé par les services d’hospitalisation pour adultes, de pédiatrie, de chirurgie, de réanimation et de maternité. Aux patients policiers ou les ayant-droit des policiers, il a donné une enveloppe contenant une somme d’argent et un petit paquet de vivre et autres produits dont ces malades ont le plus besoin. Aux autres patients non policiers , il a donné ,en plus d’une quantité de sucre, de lait et de savons une enveloppe contenant la sommes correspondant aux frais des soins médicaux et d’hospitalisation. Il leur a adressé un message de soutien moral, leur invitant surtout d’avoir toujours un espoir car une autre vie est possible grâce surtout à Dieu qui dispose de tout en ce qui est de la vie.

A l’Hôpital de la Police Nationale du Burundi, les mêmes gestes que ceux de l’Hôpital Militaire de Kamenge ont été accomplis par le Ministre de la Sécurité Publique et il en a profité pour appeler tout un chacun qui le veut et le peut de venir en aide à cette catégorie de personnes car selon lui, c’est quand on est en difficulté telle la situation d’hospitalisation que l’on a le plus besoin de la charité des autres. La maladie épuise tant physiquement et financièrement, et constitue une lourde charge tant pour la personne concernée que pour sa famille.

Les personnes assistées étaient pour la plupart des policiers, leurs conjoints ou leurs enfants, mais aussi d’autres personnes non policières identifiées comme les plus démunis et dont le paiement des soins de santé s’avérait plus que problématique.

https://youtu.be/T6CSmM9Kx84

OP2 NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Référendum constitutionnel : un rendez-vous sécurisé
25 mai, par Dieudonné Niyonzima
Depuis le début de la campagne électorale qui a commencé le 1er mai 2018 (...)
Grâce à un dispositif sécuritaire adéquat.
22 mai, par Dieudonné Niyonzima
Durant toute la semaine du 14 au 20 Mai 208, la situation sécuritaire a été (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi