• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Kinama : un faussaire dans les mains de la police

Kinama : un faussaire dans les mains de la police

Au chef-lieu de la zone Kinama, commune Ntahangwa en Mairie de Bujumbura, le porte parole du Ministère de la Sécurité Publique a livré dans l’après-midi de ce jeudi 22 février 2017 une communication sur le cas de production de faux documents administratifs et surtout les Cartes Nationales d’Identité. Des chargés d’administration seraient complices.

Selon le porte parole du Ministère de la Sécurité Publique OPP1 NKURIKIYE Pierre, un certain Pierre Ndayizeye a été surpris en flagrant délit dans la zone Kinama, quartier Ngozi près du marché, en possession d’une centaine de Cartes Nationales d’Identité. Une quarantaine était déjà complétée et signée au nom de l’administrateur de la commune urbaine de Ntahangwa jusqu’au 21 février 2018, alors que ce dernier serait en congé pour cause de maladie. A son absence ce sont ses conseillers qui, normalement signent par obligation.

Les saisies sur le lieu ont porté également sur 06 machines dactylographiques, une machine imprimante, des carnets de reçus et bordereaux de certaines banques et micro-finances locaux ainsi que 6 sceaux dont celui de la commune Ntahangwa, de la zone Kinama , de l’école de l’organisation des femmes chrétiennes pour l’éducation, d’une église de la localité, d’une maison de pièces de rechange et autres services.

Les complices dont les chefs des quartiers Ngozi et Muyinga ainsi que le propriétaire de la maison où le faussaire opérait sont toujours recherchés par la police

Signalons que la production du faux est une infraction réprimée par le code pénal burundais

OP1 NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

La mise en œuvre du projet « Ewe Burundi Urambaye »
5 décembre, par Dieudonné Niyonzima
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Ewe Burundi urambaye” initié par (...)
Les candidats officiers de police doivent éviter la trahison
23 novembre, par Dieudonné Niyonzima
Son Excellence le Présidents de la République du Burundi et Commandant (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi