• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Une police à la traque des criminels

Une police à la traque des criminels

La sécurité a été globalement bonne sur le territoire de la République du Burundi durant la semaine du 19 au 26 février 2018. La population a vaqué normalement à ses préoccupations de tous les jours et les burundais qui avaient fui le pays ont continué à regagner le pays surtout en provenance de la République voisine de Tanzanie.

Néanmoins, quelques cas de criminalité de droit commun ont pu être constatés et gérés par la police qui a confectionné et transmis les dossiers aux parquets. C’est notamment des assassinats motivés pour la plupart par des conflits fonciers, la superstition et les conflits entre conjoints ; des vols simples ou qualifiés surtout dans les centres urbains et autres lieux d’attraction urbaine, des viols souvent sur mineurs ; la fabrication, la commercialisation et la consommations des boissons prohibées et la drogue dite chanvre.

Les cas suivants ont pu intéresser la Police :

En mairie de Bujumbura, commune Muha, zone Musaga, le 18 février 2018, 20h00’, près de l’antenne de Police sur le lieu communément appelé OTRACO a été la cible d’une attaque à la grenade sans faire de dégâts .Une fouille a été effectuée juste après la détonation de la grenade, dans les maisons environnant par la Police et les militaires a permis d’interpeller 15 personnes pour enquête.

En mairie de Bujumbura encore , quartier Gatunguru, le 18 février 2018 vers 19h00’, la Police en collaboration avec l’administration à la base a détruit une usine de fabrication des boissons prohibées, appartenant à un certain KIRAMANGUYE qui a pris le large. Cinq cent litres de ces produits ont été détruits. Une personne a été interpellée et beaucoup de matériels saisis dont des fûts, les sachets, les seaux et des bidons.

En province Cibitoke, commune Mugina, à la Régie Nationale des Postes Mugina, on signale le vol de 23.000.000fbu. L’auteur est sous interrogatoire à la Police Judiciaire. Il déclare avoir constaté la disparition après avoir échangé de l’argent à un particulier.

En date du 25 février 2018, entre 20h30 et 21h, dans la périphérie du chef-lieu de la province Karusi, un policier de la Police de la protection Civile APP Masabire Séverin a tiré des coups de feu à l’intérieur de sa maison étant dans un état d’ébriété poussé à l’outrance. La Police est intervenue, et un de l’élément de l’équipe d’intervention, APC Ntungwanayo Rénovat a été touché par une balle et a malheureusement succombé aux blessures arrivée à l’hôpital de Karusi. Le policier auteur du forfait a profité de l’obscurité de la nuit pour s’en fuir. Il a été finalement arrêté le lendemain et traduit devant la justice en procédure de flagrance.

Signalons également que durant la semaine, des pluies qui se sont abattues dans quelques localités du pays ont provoqué des dégâts tant matériels qu’humains sans oublier les quelques accidents de la route que la Police a constaté et qui ont fait 03 morts un des personnes blessées.

OP1 NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi