• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Une Police qui gère des incidents

Une Police qui gère des incidents

Durant la semaine du 12 au 18 Mars 2018, la situation sécuritaire a été globalement bonne sur l’ensemble du territoire national. Néanmoins, des cas d’infractions de droit commun tels les assassinats, les vols qualifiés et fraudes, des trafic des êtres humains, des viols, des avortements, des coups et blessures volontaires, etc…, ont été constatés et la Police est intervenue en temps utile pour rétablir l’ordre, appréhender les auteurs et les traduire en justice.

Dans des différentes opérations 05 grenades, un chargeur et 05 cartouches ont été renseignés par la population qui les ont trouvés soit cachés, soit abandonnés par des détenteurs illégaux de peur d’être surpris par la Police. Ces armes ont été récupérées par la Police et conservées en lieux sûrs. Une quantité estimée à 1798 litres de boissons prohibées a été détruite. Lors des rafles policières, des commerçants ambulants, des enfants de la rue et d’autres personnes occupant, sans aucune activité à y exercer, certains endroits du centre ville de Bujumbura ont été appréhendés et gardés à vue avant de les faire subir un interrogatoire d’enquête pour en identifier d’éventuels délèguent.

En marge des opérations, 10 futs, 17 bidons et 02 bassins qui servaient dans la fabrication des boissons prohibées ont été saisis.

Concernant la lutte contre la fraude, 200kg de café cerise et 145 kg de café séché qui allaient traverser la frontière pour être vendus au Rwanda ont été saisies par la Police

Signalons que deux cas de catastrophes ont occupé la Police vers la fin de la semaine susmentionnée :

En Mairie de Bujumbura, Commune Ntahangwa, Zone Buterere, le 16 Mars 2018, vers 10h00’, dans le quartier dit miroir, un bâtiment de trois niveau en construction s’est effondré. Beaucoup maçons y travaillaient et à la fin des opérations de sauvetage, la Police a enregistré 04 morts et 42blessés.

En Province Bujumbura, Commune Mutimbuzi, Zone Rubirizi, Colline Gasenyi, le 16 Mars 2018, vers 8h00’, sept personnes sont mortes et deux ont été grièvement blessés suite à un glissement de terrain. Les blessés ont été évacuées par les services de la Protection Civile burundaise en collaboration avec ses partenaires.

La Police déplore également deux cas de suicide et des accidents de la circulation routière ayant fait des morts et des blessés.

OP1 NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi