• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Burundi-Criminalité : Une bande des militaires cambrioleurs dans les mailles (...)

Burundi-Criminalité : Une bande des militaires cambrioleurs dans les mailles de la Police

Une bande des militaires cambrioleurs dans les mailles de la Police

Quatre des six cambrioleurs appréhendés à côté des objets saisis sur eux

Le weekend passé, la police a appréhendé six des onze membres de ce groupe criminel auteur de moult forfaits dans la capitale Bujumbura depuis près de quelques semaines. Parmi les appréhendés, deux femmes dont une a été directement relaxée à cause de son état de grossesse avancée. Surpris dans les quartiers de Kinama et Kamenge en pleine festivité où le butin faisait le met spécial, des armes, effets militaires, et divers objets volés ces derniers jours dans différents magasins, alimentations et stations-service au cœur de Bujumbura ont été saisis sur eux.

Certains des objets saisis sur les cambrioleurs appréhendés

Oui, des militaires en activité ! Ce sont eux qui forment ce groupe armé qui terrorisait la population citadine ces derniers jours. Visages renfrognés et têtes baissées, les deux hommes appréhendés par la police sont assis près des nombreux objets saisis sur eux par la même police. « Je ne sais rien de cette histoire », lance un troisième qui avance en boitant. Une femme aussi ! Celle-là, d’un âge apparemment avancé, n’ose même pas lever les yeux face à une foule des curieux qui se bousculent pour en savoir plus. Le reste des capturés arrive un à un sous l’œil vigilant du policier qui les escorte. Nous sommes à Jabe en commune Bwiza, devant le bâtiment du commissariat général de la police judiciaire qui traite le dossier.

Le Porte-parole du Ministère de la sécurité publique, OPC1 HARIMENSHI Herménégilde, explique aux journalistes comment ces cambrioleurs ont été appréhendés par la police

Dans une interview sur place, le porte-parole du Ministère de la sécurité publique a indiqué que « les criminels arrêtés constituent presque une moitié de la totalité de la bande mais ce qui est quand même intéressant c’est qu’aujourd’hui on a toutes les informations sur les personnes et sur comment elles opèrent et nous pensons que maintenant il va être facile de démanteler toute la bande ». Il déplore néanmoins que la population n’a pas collaboré avec la police parce que « n’eut été les éléments d’information issus des articles même qui ont été volés, je pense que ça aurait pris beaucoup de temps à pouvoir identifier la bande ». Il terminé par un appel vibrant à la population pour « vaincre la peur et collaborer avec la police, dénoncer ces criminels de grand renom qui ont été formés militairement (un d’ailleurs avait terminé sa mission en Somalie le 31/12/2012) et qui dévient pour utiliser les techniques militaires pour commettre ces forfaits qui sèment la panique dans la population ».
Signalons que tout a été déclenché par le cambriolage à main armée commis par cette bande dans l’alimentation « Every day shop » située à Rohero, en face du jardin public, dans la nuit du 27 août 2014. En effet, durant ce holdup, huit hommes armés de fusils et en tenues militaires ont dévalisé cette alimentation et divers articles ont été volés. Ce sont les identifications de ces articles volés que la police a exploitées pour trouver une bonne piste qui a conduit à l’arrestation de ces malfrats. La police dit poursuivre les enquêtes pour mettre hors d’état de nuire de telles bandes partout où elles éliraient domiciles.
OP1 NKURIKIYE Pierre

Liste des Objet saisis par la police
1. 01 fusil de type kalachnikov + 02 chargeurs garnis
2. Plusieurs Cartes de recharge pour Leo, Onamob, Tempo, Econet et Smart
3. Des effets militaires (01 sac à dos, 02 vestes, 02 culottes, 01 jersey, 01 tenue
ONDEKANE, 01 ceinturon, 01 tenue imperméable, 07 paires de bottines,
04 nidos, 01 prestige margarine, 01 bouteille vide de vin non alcoolique, plusieurs
bouteilles de liqueurs (certains vides, d’autres pleines), 05 cartes Sim pour Leo,
02 pour Buddy, télécom et Hortel.
4. 05 litres de l’huile sunseed
5. 01 carte du parti FNL pour MUHIMPUNDU Elvis et 01 autre pour GATORE
Fabrice
6. 01 carnet de chèque ECOBANQ pour MUHIMPUNDU Elvis (25 chéquiers)
7. 11 photos en couleur (en tenues militaires) et un passeport
8. 01 carte d’identité de NTARE HAMZA
9. 01 somme de 35.000Fbu

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Référendum constitutionnel : un rendez-vous sécurisé
25 mai, par Dieudonné Niyonzima
Depuis le début de la campagne électorale qui a commencé le 1er mai 2018 (...)
Grâce à un dispositif sécuritaire adéquat.
22 mai, par Dieudonné Niyonzima
Durant toute la semaine du 14 au 20 Mai 208, la situation sécuritaire a été (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi