• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Grâce à un dispositif sécuritaire adéquat.

Grâce à un dispositif sécuritaire adéquat.

Durant toute la semaine du 14 au 20 Mai 208, la situation sécuritaire a été relativement calme sur tout le territoire de le République du Burundi. Dans ses missions de maintien et du rétablissement de l’ordre public, la police a veillé à la sécurité des Burundais et celle des étrangers y résidant. La population a participé à la campagne et au scrutin référendaire sans aucun incident sécuritaire.Néanmoins des cas de criminalité liés aux élections et ceux relatifs au droit commun ont pu être constatés et gérés par la police. Il s’agit notamment des infractions au code électoral et des infractions de droit commun telles des assassinats et tentatives d’assassinats liés aux conflits fonciers et à la consommation excessive de boisons prohibées, des infanticides, des coups et blessures volontaires, des vols simples ou qualifiés et des suicides.

Dans le cadre de la prévention et la répression le cas échéant, la police a pu mener une série d’actions. Le jour de la clôture de la campagne électorale pour le référendum électoral, la police a pu relever les cas qui suivent :

En province Karusi, commune Buhiga, au Centre Karusi, après un meeting de la coalition Amizero y’Abarundi guidé par l’honorable Rwasa Agathon au stade Karusi, le 13 Mai 2018, dans l’après midi, des militants ont semé le désordre en voulant faire des tours dans la zone Buhiga alors qu’ils devaient faire demi-tours. Ils ont endommagé une pare brise d’un véhicule probox qui allait vers Muyinga en arguant que leur jeep avait été également endommagé. A l’arrivée des policiers ils ont pris le large mais le constat a eu lieu.

En province Kirundo, commune Kirundo – Ntega, centre Nyaruhengeri I, le13 Mai 2018, vers 16h00’, les membres d’Amizero y’Abarundi se sont chamaillés avec ceux du cndd-fdd et se sont lancés des pierres. Dans cette bagarre, un membre d’Amizero y’Abarundi est mort tandis qu’un membre du cnn-fdd a été gravement blessé. Il a été évacué vers l’Hôpital de Kirundo. La police est intervenue.

Le jour du scrutin, des cas suivants ont été constaté

En province et commune Gitega, Colline Rukoba, le 16 Mai 2018, vers 21h00’, le nommé Nsavyimana Claude âgé de 29 ans a été appréhendé par la police en train de faire la propagande en dehors de la campagne électorale. Il est gardé à vue au commissariat communal Gitega pour interrogatoire.

En province Bujumbura, commune Kanyosha, zone Sororezo, au Bureau de vote de l’église vivante, le 16 Mai 2018, vers 20h00’, la police a appréhendé une personne non encore connue, de sexe masculin, qui serait natif de Kirundo, disant qu’il venait pour voter sans carte d’électeur ni carte nationale d’identité et pendant la nuit. Ce suspect est à la disposition de la police à Muyinga pour raisons d’enquête.

En province et commune Bururi, zone Munini, Colline Gatanga, au bureau de vote de la localité, le 17 Mai 2018, vers 00h00’, des malfaiteurs non encore identifiés ont lancé une grenade sans faire de dégâts. Les enquêtes sont en cours.

En province Rumonge, commune Bugarama, secteurs Cashi, Magara II et Bugarama, le 16 Mai 2018, vers 16h00’, la police a appréhendé 08 personnes dont 03 femmes suspectées de faire la propagande hors du délai légal. Ils sont sous interrogatoire à la police judiciaire de Bugarama.

En province Karusi, au chef-lieu de la commune Gihogazi, le 16 Mai 2018, vers 20h00’, la police a appréhendé le nommé Nibizi Déus, étudiant à l’université du Burundi, mandataire d’Amizero y’Abarundi sans document l’attestant. Il est sous interrogatoire au commissariat communal Gihogazi.

Des infractions de droit commun ont été aussi constatées par la police. Les cas suivants ont retenu l’attention :

En province et commune Bubanza, colline Muhenga, le 14 Mai 2018, pendant la nuit, un malfaiteur non encore identifié a lancé une grenade chez Icoyitungiye Bruce sans faire de dégâts. Les enquêtes sont en cours.

En province Rutana, commune Mpinga-Kayove, colline Rorero, le 15 Mai 2018, vers 01h00’ du matin, des criminels non encore identifiés ont lancé une grenade au domicile de Bukuru Elie, blessant grièvement ce dernier qui a été évacué au centre de santé Kayero. Les enquêtes sont en cours.

En province et commune Rumonge, colline Dama, dans la vallée du Lac Tanganyika, le 14 Mai 2018, vers 11h00’, une dame nommée Manirakiza Innocente a été tuée par un hippopotame lorsque elle cherchait des herbes avec 02 autres femmes. La police a dû tirer en l’air pour récupérer son corps car l’animal restait à côté du cadavre.

En mairie de Bujumbura, commune Mukaza, zone Nyakabiga, quartier Nyakabiga II, 3ème avenue N°14, le 15 Mai 2018, vers 19h00’, 03 bandits armés non encore identifiés se trouvant à bord d’une voiture TI de couleur noire dont l’immatriculation n’a pas été repéré, ont tenté de commettre un vol dans une boutique.
La police en intervention a tiré en l’air 02 coups de feu sans incidents pour disperser la foule de gens venue au secours ; les criminels avaient déjà pris le large. Signalons que l’un des 03 bandits partait une tenue policière. Les enquêtes sont en cours.

La police a aussi mené des actions positives dans le cadre de la prévention.

En province Muramvya, le 15 Mai 2018, la police a organisé une fouille-perquisition dans certains quartiers du centre ville Muramvya : Rwasazi, Kinyovu, Kigwati et Kayogoro. Au cours de l’opération, 30 personnes ont été interpellées dont 11 délinquants, 3 détenteurs de stupéfiants (chanvre à fumer), 3 prostitués, 3 enfants de la rue, 4 personnes accusées d’épreuves superstitieuses (Abapfumu) et six (6) irréguliers. La police a saisi 2 imperméables militaires et 02 policiers, 3 bottines et un tricot PNB, 2 ceinturons, un plant de chanvre, une câble de téléphone, un bassin, plusieurs écouteurs et chargeurs, un vélo, une moto DT YAMAHA 125 sans plaque probablement volée, un morceau du drapeau national et 2 téléphones mobiles volés à Gitega.

En province Rumonge, commune Rumonge, dans la prison de Murembwe, le 15 Mai 2018, vers 06h00’, la police a effectué une fouille-perquisition et a saisi 133 boules et 250 g de chanvre à fumer, 9 téléphones mobiles, 7 cartes Sim, 19 chargeurs de téléphones, 9 allonges, 9 multiprises, 25 matraques, 40 couteaux, 6 waragi et 3 tricots jerreseys de la PNB.

En mairie de Bujumbura, lors des fouilles perquisition, le 15 Mai 2018, dans la matinée, la police a appréhendé une personne en possession d’une paire de bottine en zone Kinindo ; en zone Buyenzi, elle a arrêté 26 sans abris et 29 exploitants illégaux du sable dans la rivière Ntahangwa tandis qu’en zone Musaga, 02 domestiques présumés voleurs d’un poste téléviseur la nuit passée à Kinanira III ont été appréhendés. En mairie de Bujumbura, zone Gihosha, ont été saisi 16 boules de chanvre et a appréhendé le détenteur ; en zone Rohero, 56 paires de bottine et 34 ceinturons de la police portés par les vigiles ont été saisis ; en Zone Kinindo, 12 vélos en situation irrégulière ont été saisis et remis après paiement d’amende et en zone Kamenge, une bouture de chanvre a été arrachée sur les bordures de la rivière Nyabagere.

En mairie de Bujumbura, le 15 Mai 2018, dans l’après Midi, lors de la fouille perquisition, le nommé Ndibanje Alphonse a été appréhendé en zone Buyenzi en possession de 15 boules de chanvre. En zone Bwiza, elle a appréhendé 09 commerçants, 04 personnes sans Carte Nationale d’Identité et 02 présumés voleurs.

Signalons également le constat par la police de 42 accidents de roulages à travers tout le pays où plus de 40 personnes blessées et 05 mortes sont à déplorés.

OP1 NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi