• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Les corps de défense et de sécurité ont célébré le Saint Sacrement (...)

Les corps de défense et de sécurité ont célébré le Saint Sacrement 2018

Ce dimanche le 3 juin 2018 à la paroisse Saint Jean Paul II de la Police Nationale du Burundi sise à Ngagara Q9, les chrétiens policiers,militaires et civils ont célébré ensemble le Saint Sacrément. Ces cérémonies ont été rehaussées par la présence de différentes hautes personnalités dont l’Evêque de l’archidiocèse de Bujumbura Monseigneur BANSHIMIYUBUSA Gervais,le Ministre de la Défense Nationale, l’Inspecteur Général de la Police Nationale, les Honorables parlementaires, les cadres du gouvernement, les cadres de l’armée et de la police.

La messe de ce dimanche a été célébré par le nouveau Evêque de Bujumbura Monseigneur Gervais BANSHIMIYUBUSA,qui, dans son aumélie est revenu sur pourquoi on célèbre le jour du saint sacrement alors qu’on le fait tous les jours pendant la célébration eucharistique.Il a dit que l’église catholique a voulu le faire ainsi car c’est le sacrement par excellence qui se manifeste dans le chant de saint Thomas d’Aquin"Sioni shemezimana". Le Saint Sacrement est célébré depuis le 13ème siècle par les églises catholiques du monde entier et c’est le pape Urbain IV qui a initié ce jour lorsque certains fidèles de l’église catholique commençaient à nier l’existence du christ vivant dans l’eucharistie.L’eucharistie est le repas qui a tiré les israélites des mains du pharaon et c’est le sang qui purifie nos cœurs, qui nous unit en partageant le même corps d’où la communion quand on reçoit le corps du christ.a-t-il dit. Partager l’eucharistie demande à tout chrétien de faire l’introspection et voir si il est en communion avec Dieu.

Une longue procession a suivi la messe débutant du lieu de la célébration, pour continuer dans les quartiers NgagaraQI,NgagaraQII,NgangaraQV,rue Buconyori,NgagaraQVIII et en fin dans la paroisse Saint Jean Paul II.
Elle a pour objectif de visiter les gens de ces localités même ceux qui n’ont pas l’habitude d’aller célébrer la messe ou ceux des autres églises non catholiques.

Après la célébration de cette messe,la fête a continué par le partage d’un verre et c’était le moment des hautes personnalités présents d’adresser des discours.
L’Inspecteur Général de la Police Nationale a souhaité la bienvenue au nouveau évêque de Bujumbura dans les aumôneries militaires et policiers. IL lui a remercié d’ avoir rehaussé de sa présence ce jour du saint sacrement comme le faisait l’Evêque démissionnaire aux policiers et militaires en cette date.Ce mot de remerciement a été accompagné d’un cadeau offert par les deux corps à l’évêque en guise de reconnaissance de sa présence. L’Inspecteur admire aussi le courage et le dévouement des aumôniers dans l’accomplissent de leurs missions au près des fidèles ainsi qu’au sein du corps.Les aumôniers quant à eux était l’occasion d’adresser au nouveau évêque leurs doléances surtout en ce qui est du manque de prêtres dans ces corps.

A son tour,l’évêque a apprécié la manière dont il a été accueilli et a dit qu’il a été satisfait de célébrer ce jour avec les corps de défense et de sécurité et qu’il sera toujours présents dans ces cérémonies et même pour les autres occasions qui se présenteront aussi possible qu’il aura du temps.

Signalons que au Burundi, cette fête du saint sacrement de l’église catholique a commencé à être célébré ensemble par les corps de de défense et de sécurité depuis les années 1995 jusqu’à nos jours.

Emission radio :

Emission Tv :https://youtu.be/GOguCykrg_Y

OP1 NKOBWA Constance

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi