• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Des gardes du corps ont cloturé leur formation

Des gardes du corps ont cloturé leur formation

Cinquante-sept lauréats de la Police Nationale du Burundi, 10ème édition, ont clôturé leur formation sur la protection des officiels et autres hautes personnalités VIP dans le cadre de l’exercice du métier de garde du corps GDC. Les cérémonies se sont déroulées dans une ambiance festive et ont été débutées par une séance de démonstration pratique sur ce qui avait été appris durant une période d’environ 10 mois. Le chef du bureau spécial a marqué par sa présence les cérémonies au nom de l’Inspection Générale de la Police Nationale du Burundi.

Dans leurs démonstrations, ils ont simulé une attaque contre le cortège d’une haute personnalité, et des manœuvres ont été effectuées pour protéger le VIP tout en neutralisant les assaillants. C’est tout comme le cas des attaques contre un VIP qui rendrait visite à un lieu et se délaçant à pied et qui serait attaqué soit par des agresseurs à l’arme blanche soit avec des armes à feu. Dans tous les cas, ceux qui attaquent ont été maîtrisés bien que aussi du coté des gardes du corps, il ait eu des blessés qui devraient être évacués dans foulée. Jamais la personne à protéger ne devait être touchée

Les autres démonstrations ont porté sur la mise en œuvre des techniques d’intervention multiformes avec ou sans armes, et surtout les astuces de self-défense.

Dans son discours de circonstance, le commandant de l’unité d’Appui à la Protection des Institutions API, le Commissaire de Police Chef Muyenge Alexandre n’a pas caché sa satisfaction quant à la réussite de cette formation. Elle avait commencé au mois de novembre 2014 et suspendue en avril 2015 suite au mouvement insurrectionnel qui a fait que les policiers en formation soint appelés à accomplir d’autres tâches plus urgentes. La reprise a eu lieu en mars 2018 et les 57 lauréats sont restés accrochés jusqu’au jour de la clôture, un courage à saluer selon toujours le commandant de l’API. Les intervenants institutionnels tels le ministère de la sécurité publique, l’inspection générale de la police nationale du Burundi via le commissariat général chargé de la formation ont pris le devant pour que la formation soit bien faite et les différentes matières bien assimilées par les apprenants . Les lauréats ont été recommandés de bien mettre en pratique les connaissances acquises, que ce soit lors de l’exercice de leur profession ou en dehors de celle-ci dans la mesure où la loi et le contexte le leur permettra. En guise de doléances , OPC1 Muyenge Alexandre a demandé au représentant de l’Inspecteur Général de la Police Nationale du Burundi de bien vouloir les aider dans la préparation et le démarrage de la formation pour la 11ème édition et cela dans les plus brefs délais, étant donné que les formateurs sont disponibles, ayant subi pour la plupart leur formation de formateur à l’extérieur du pays.

Celui qui avait représenté l’Inspecteur Général de la Police Nationale du Burundi OPC1 MASABO a fait savoir que la formation s’est avéré un succès en dépit des obstacles rencontrés et en a profité pour remercier ceux et celles, de près ou de loin ont contribué pour cette noble mission. Les bénéficiaires ont été conseillés de toujours observer les valeurs fondamentales pour le métier de policier telle la discipline qui est la base de tout, la loyauté, la neutralité surtout politique…etc., qui aboutissent à un véritable professionnalisme.

Les cérémonies se sont clôturées par un partage d’un repas et d’un verre, activité qui a été précédée par la remise de brevets aux 15 premiers de la promotion et dont les trois premiers avec mention grande distinction ont eu une enveloppe d’argent en guise d’encouragement.

Emission radio :

Emission Tv :https://youtu.be/H5-CHzQmork

OP1 NIYONZIMA Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Pour mieux encadrer les jeunes en vacances
9 août, par Dieudonné Niyonzima
Dans l’avant-midi du 08 aout 2018, le Ministre de la Sécurité Publique et de (...)
UNE SEMAINE JONCHEE D ‘ACCIDENTS DE ROULAGE
8 août, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 30 juillet au 05 Aout 2018 a été caractérisée par des accidents (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi