• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Burundi- Criminalité : Assassinat de trois Soeurs catholiques à la Paroisse (...)

Burundi- Criminalité : Assassinat de trois Soeurs catholiques à la Paroisse Kamenge

C’est un crime vraiment odieux qui a été commis à cette paroisse ! Trois 3 sœurs de nationalité italienne de la communauté xaveriènne ont été sauvagement assassinées par des criminels non encore identifiés.


Le Curé de la paroisse explique les faits aux 1er Vice-Président de la République et au Ministre de la Sécurité Publique

Le 1er Vice- Président Mr Prosper BAZOMBANZA, le Ministre de la Sécurité Publique CPP Gabriel NIZIGAMA, le Directeur Général de la Police Nationale du Burundi et son adjoint, beaucoup d’ autres cadres de la PNB et les autorités de l’église catholique étaient sur les lieux du crime ce lundi le 08/09/2014.
Un public nombreux, aux alentour de la paroisse, des pleurs se remarquent dans les yeux.
A l’intérieur du couvent, toute la communauté est en deuil : la peur et le chagrin se lisent sur leurs visages
Le Porte-Parole du Ministère de la Sécurité Publique a indiqué à la presse que la police a trouvé 2 cadavres allongés dans la maison où habitent ces sœurs.
Il ajoute que les indices montrent qu’elles avaient été violées et décapitées partiellement. La police a alors passé à l’ arrestation de 3 sentinelles. Elles sont suspectés d’avoir vu et laissé partir une personne qui est entré dans l’appartement jusqu’où une sœur préparait le repas. Ces sentinelles avaient laissé partir le suspect arguant qu’il est malade mentale et qu’elles le connaissent. La police a alors pris des dispositions nécessaires pour garder les lieux, mais pendant la nuit, le responsable du couvent a demandé à la police de rester aux pourtours. C’est vers 2h00 du matin que la police a été intriguée par des cris et pleurs à l’intérieur du couvent. La police est entrée et a trouvé une 3ème sœur décapitée, la tête à côté du tronc.
Le porte parole a annoncé que ce matin même, le Ministre de la Sécurité Publique a animé une réunion où des mesures ont été prises notamment :
- La sécurisation de toute la communauté italienne vivant au Burundi car on voit que c’est la communauté qui est visée. En effet, les autres nationalités qui étaient dans la maison n’ont pas été touchées ;
- Augmenter les fouilles perquisitions dans tous les quartiers ;
- Augmenter la présence des policiers dans les quartiers.
Le Ministre de la sécurité Publique a alors désigné une commission élargie d’enquête dirigée par le Commissaire Général de la Police Judiciaire.
Le Ministère de la Sécurité Publique lance un message de condoléance à la communauté xavérienne, à toute la communauté italienne et à toutes les familles éprouvées par ce crime ignoble et rassure que la police nationale va tout faire pour la manifestation de la vérité. Il interpelle tout citoyen qui serait en possession d’une quelconque information en rapport avec ces criminels de collaborer avec la police afin qu’ils soient arrêtés et traduits en justice.

HTML - 98 ko
PORTE PAROLE BUYENGERO - YouTube

Fort heureusement, l’assassin vient d’être appréhendé par la police au moment où je termine cet article. Ce sont deux appareils téléphoniques que l’assassin présumé a vendu qui ont servi de piste pour qu’il soit arrêté.Un des deux téléphones a pu être saisi et appartenait à Soeur LUCIA assassinée. L’assassin présumé répond au nom de Christian Claude BUTOYI de la Commune KAMENGE, Quartier Mirango.

OP1 Innocent KARANGWA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission radio et télévisée de la semaine du 17 au 23/9/2018
21 septembre, par Constance NKOBWA
Cette emission parle de la formation en matière de la sécurité routière à (...)
une rentrée scolaire en toute sécurité
20 septembre, par Dieudonné Niyonzima
L a semaine du 10 au 16 septembre 2018 a été généralement calmeꓸLa population a (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi