• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Cibitoke-Camakombe:une attaque terroriste de plus en provenance (...)

Cibitoke-Camakombe:une attaque terroriste de plus en provenance Rwanda

Dans la nuit du 07 au 08 octobre 2018, vers 03 heures du matin, un groupe d’hommes armés de fusils en provenance du Rwanda a attaqué les ménages de la colline Camakombe en commune Mugina de la province Cibitoke 03 personnes dont une femmes et deux enfants ont été tuées et une autre a été trouvée blessée après qu’il avait été enlevée par les assaillants.

Ont trouvé la mort sur le champs, Espérance, épouse de Ndayisenga Ernest et Tantine Majambere, 13 ans, fille de Sendegeya Sylvestre, tandis qu’un enfant de deux ans du même Ernest est mort en cours de route alors qu’on l’évacuait vers l’hôpital de Cibitoke.

Les familles des victimes et les populations de la localité étaient sous le choc et s’inquiètent pour sa sécurité. Il convergent sur une chose, ceux qui ont attaqué sont venus du Rwanda voisin et se sont repliés vers la colline de Kibangira après avoir traversé la rivière Ruhwa qui sert de frontière naturelle entre le Burundi et le Rwanda à cet endroit. Poursuivent-ils,les rapports de voisinage n’ont cessé de se détériorer depuis 2015 et les officilels rwandais auraient donné des instructions aux populations rwandaises de la frontières de se méfier de leurs voisins coté burundais, ont témoigné les habitants de Camakombe.

Selon le porte-parole du ministère de la sécurité publique et de la gestion des catastrophes OPP1 Nkurikiye Pierre, les enquêtes ont déjà commencé pour déterminer en détails les circonstances de cette attaque et ainsi établir les résponsabilités. Pour le compte du ministère de la sécurité publique et de la gestion des catastrophes, il a adressé de vives condoléances aux familles touchées et a livré un message d’apaisement à la population de Cibitoke en général et à celle de la colline Camakombe en particulier. Il leur a demandé de rester sereins et doubler de vigilance en collaborant avec l’administration et les forces de l’ordre et de sécurité oeuvrant dans la localité.

L’adminitration du territoire se dit choquée par cette attaque de trop qui rapelle d’autres qui ont eu lieu sans oublier les enlèvement et les prises d’otages par des officiciels rwandais dont les habitant de Cibitoke sont victimes, surtout les ressortissant des communes frontalières du Rwanda.

A vol d’oiseau, Camakombe se trouve à quelque 500 mètres de la colline Kibangira du Rwanda. Avec un simple regard vers l’autre coté de la frontière, on voit des éléments des forces militaires de la République rwandaise roder sur la frontière.

Un autre cas similaire s’était produit dans la nuit du 19 septembre 2018 sur la colline Buyumbu en commune Kabarore de la province kayanza où un membre actif d’un parti politique et sa femme ont été tués par balles alors qu’ils dormaient chez-eux, le premier ayant été décapité et sa tête emportée par les assaillants qui étaient venus du Rwanda et s’y étant repliés après le crapuleux crime.

OP1 Niyonzima Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Des opérations fructueuses
13 novembre, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 02 au 10 novembre 2018 a été caractérisée par du calme sur tout (...)
Emission radiodiffusée du 26 Octobre 2018.
29 octobre, par Dieudonné Niyonzima
La cellule communication du ministère de la sécurité publique et de la gestion (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi