• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > La mise en œuvre du projet « Ewe Burundi Urambaye »

La mise en œuvre du projet « Ewe Burundi Urambaye »

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Ewe Burundi urambaye” initié par la présidence de la République du Burundi, les policiers du camp dit « Soquartier » ont procédé à la plantation de plusieurs plans d’arbres autour dudit camp dans l’après-midi du 04 décembre 2018.

Plus de 800 plants d’arbres ont été plantés par les policiers des unités spécialisées du 3ème groupement mobile d’intervention rapide, de l’unité antiterroriste et l’unité de lutte contre la délinquance policière.
Ils ont emboité le pas à ceux des camps hébergeant le premier et le deuxième groupement mobile d’intervention rapide qui avaient déjà planté plus de 300 plants d’arbres

Le porte-parole du ministère de la sécurité publique et de la gestion des catastrophes OPP1 Nkurikiye Pierre a indiqué que l’activité a un double objectif

Premièrement, il s’agit d’exécuter les ordres venus de l’inspection générale de la police nationale du Burundi selon lesquels, les policiers doivent planter, avec les membres de la force de défense nationale, plus de 3000000 plants d’arbres par an, à travers tout le pays.

Deuxièmement, l’activité a pour objectif de délimiter et protéger les propriétés foncières où sont érigés les camps pour policiers et autres infrastructures de la police nationale du Burundi

OPP1 Nkurikiye Pierre a de plus précisé que c’est dans le cadre d’un vaste programme « Ewe Burundi Urambaye » initié par un décret présidentiel qui consiste a planté des arbres sur tout le territoire de la République du Burundi. Ce projet couvrira une période de sept ans et est sous le pilotage des membres des corps de défense et de sécurité.

Le décret indique que le chef d’état-major de la force de défense nationale du Burundi est le président qui coordonne le projet tandis que l’inspecteur général de la police nationale du Burundi est son adjoint.

Signalons qu’au niveau de la police nationale du Burundi, un policier chargé de Ewe Burundi urambaye sera affecté à chaque structure pour en assurer une mise en œuvre et un suivi efficaces.

OP1 Niyonzima Dieudonné.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

La mise en œuvre du projet « Ewe Burundi Urambaye »
5 décembre, par Dieudonné Niyonzima
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Ewe Burundi urambaye” initié par (...)
Les candidats officiers de police doivent éviter la trahison
23 novembre, par Dieudonné Niyonzima
Son Excellence le Présidents de la République du Burundi et Commandant (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi