• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > L’inspecteur général de la PNB et son adjoint ont effectué des tournées dans (...)

L’inspecteur général de la PNB et son adjoint ont effectué des tournées dans les régions de police

Fin février-début mars 2019, l’Inspecteur Général de la Police Nationale du Burundi (PNB) et son adjoint ont effectué des descentes dans les régions de police pour animer des causeries morales à l’endroit des officiers œuvrant dans ces circonscriptions. C’était dans l’optique de rencontrer les hommes sur terrain, évaluer la mise en œuvre du plan d’action de la PNB et transmettre les instructions qui permettront d’accomplir pleinement les missions de la police.

Les dates du 26 et du 27 janvier 2019 l’Inspecteur Général de la PNB CPP Ruceke Mélchiade a fait le tour respectivement dans les régions Sud et Centre de police en même temps que son adjoint était dans les régions Nord et Est de police. Le Mardi 05 mars 2019, la causerie a été animée à l’endroit des officiers œuvrant au niveau de l’administration centrale de la PNB et ceux de la région Ouest de police.

Au niveau de toutes les régions visitées, les commissaires régionaux ont fait savoir que la sécurité était globalement bonne dans leurs circonscriptions respectives. Néanmoins des cas d’infractions de droit commun ont été répertoriés. Sauf quelques uns, les cas de criminalité étaient presque identiques et de quelques différences près de fréquences

Dans la région Nord de police, des cas d’assassinats des personnes présumées sorciers ont été trop fréquents et dans seulement 2 mois, une quinzaine de grenades avait été déjà lancées dans les ménages pour éliminer des personnes soupçonnées de se livrer à des pratiques superstitieuses.

Dans la région Est de police, la spécificité consiste en l’insécurité causée par les exploitants illégaux de minerais, les chiens enragés qui ne sont pas abattus par leurs maîtres et des personnes atteintes de troubles mentaux qui agressent des gens jusqu’à les blesser ou les tuer.

La région Ouest de police enregistre des vols qualifiés, des assassinats motivés par des conflits fonciers et surtout l’insécurité liée au transport rémunéré de personnes et des bien par les taxi-vélo, les taxi-motos et les voitures communément appelées PROBOX.

Au Sud, s’observe une consommation excessive de boissons non autorisées et même de la drogue et les personnes ivres et droguées se livrent à des bagarres et s’infligent des coups et blessures volontaires parfois graves pouvant donner la mort. Des cas d’infanticides ont été aussi constatés tout comme des cas de port illégal d’arme à feu.

Au Centre, dans la ville de Gitega nouvellement instituée en capitale politique de la République du Burundi, s’observe une recrudescence des vols des pièces de véhicules dans les parcelles, des cas de suicides dans les provinces de Muramvya, Mwaro et Ruyigi. S’observent également des cas de sabotage par les agents de l’entreprise de construction de routes SOGEA-SATOM qui vole du carburant dans les réserves et réservoirs des engins de cette société. Le commissaire régional déplore également la fréquence des cas de suicides.

Pour chaque région visitée, étaient exposés les points à l’ordre du jour qui consistaient à évaluer la mise en œuvre du plan d’action de la PNB pour l’exercice 2018-2019 dont la fin approche, à transmettre des instructions relatives à la mise sur pied des stratégies de sécurisation du processus électoral de 2020, à donner des directives de moralité et de discipline aux policiers ainsi qu’à une série de recommandations en vue d’un meilleur accomplissement des missions classiques de la police.

L’Inspecteur Général de la Police Nationale du Burundi et son adjoint étaient accompagnés chacun par une équipe des chefs de service de l’inspection générale où un à un, chacun en ce qui le concerne, présentait les réalisations de son secteur et donnait des éclaircissements aux participants pour certaines questions.

En guise de recommandations, il a été demandé aux policiers la présence et la ponctualité au service, l’accomplissement professionnel des missions de police, mise en œuvre et exécution du plan d’action de la PNB, le renforcement des comités mixtes de sécurité humaine /routière et la police de proximité, l’éradication des boissons prohibées et stupéfiants, le secret professionnel sans oublier le suivi et la bonne assimilation des enseignements en cours relatives au processus électoral .

L’Inspecteur Général de la Police Nationale du Burundi CPP Ruceke Mélchiade et son adjoint CPP Manirambona Christophe sont les nouveaux patrons de la Police Nationale du Burundi qui viennent d’être nommés par le Président de la République du Burundi après approbation par le Sénat du Burundi. La descente dans les régions dont il question ici était leur première. Ils en ont profité pour se faire connaitre par les hommes sous leurs ordres et ainsi prendre contact.

Emission Tv :https://youtu.be/GULy9yMbCKI

OP1 Niyonzima Dieudonné

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission de la semaine du 01 au 07 juin 2020
5 juin, par Constance NKOBWA
L’émission de cette semaine parle de la formation des formateurs en conduite (...)
Emission de la semaine du 18 au 24 mai 2020
23 mai, par Constance NKOBWA
Cette émission parle de la sécurité qui régnait sur tout le territoire du (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi