• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Burundi-Criminalité : Arrestation d’un groupe de bandits à main armée par la (...)

Burundi-Criminalité : Arrestation d’un groupe de bandits à main armée par la police judiciaire à Bujumbura


L’arme du crime saisie par la police

Un pistolet de type Makarov N°2020 (fabriqué en 1997) avec 2 chargeurs garnis de 16 cartouches, un montant de 32.000.000 de francs Burundais, tels sont les objets saisis par la police judiciaire lors d’une opération d’intervention ce vendredi 03/10/2014.

Vers 8heures du matin, un groupe de 2 personnes armées d’un pistolet est entré dans le domicile de la société SCOBU, dans les enceintes de AMSAR, en face du camp militaire BRUTEX sis au quartier Industriel.

Selon le plaignant ANH TUAN, directeur de la société SCOBU , dans cette maison qui sert de bureau et logement, vivent 4 vietnamiens. Arrivées dans le bureau, ces 2 personnes armées, NDAYIZEYE Thierry et MUNEZERO Prosper Mérimé, leur ont intimidé tandis que le chauffeur de cette même société NZOKIRISHAKA Franck s’est dirigé dans une des chambres et a pris une sacoche contenant 32.000.000 de francs burundais.

Un militaire qui sortait du camp militaire BURTEX, en face de l’AMSAR, s’est aperçu d’une bagarre dans la société SCOBU. Curieusement il a vu 2 personnes armées dont une qui portait un pistolet. Il a aussitôt appelé au commissariat général de la police judiciaire.

La brigade de recherche et d’intervention judiciaire et l’élément de la police de recherche criminelle sont vite intervenus sur le lieu du crime et ont appréhendé tous les suspects. Sur place, la police a saisie une somme de 12.000.000 de francs burundais dans les mains de NZOKIRISHAKA Franck tandis qu’une somme de 20.000.000 de francs burundais avait déjà été camouflée par un veilleur de cette société même du nom de NIYONKURU Eric qui par après a fini par remette l’argent. La police a arrêté aussi la nommée HABONIMANA Joyce et NIYUBAHWE- BANDEREMBAKO Lionel Cédric présumés complices de ce crime.

Le dossier a été vite confectionné et transmis au parquet ce samedi 04/10/2014 pour une procédure de flagrance.

OP1 KARANGWA Innocent

commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission télévisée de la semaine du 15 au 21/10/2018 ;la sécurité à l’Aeroport de Bujumbura
19 octobre, par Constance NKOBWA
Cette émission vous parle du rôle de la police dans la sécurisation de (...)
Cibitoke-Camakombe:une attaque terroriste de plus en provenance Rwanda
9 octobre, par Dieudonné Niyonzima
Dans la nuit du 07 au 08 octobre 2018, vers 03 heures du matin, un groupe (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi