• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > BURUNDI > Formation de la Brigade de Recherche et d’Intervention Judiciaire (...)

BURUNDI > Formation de la Brigade de Recherche et d’Intervention Judiciaire en Intervention sur le contre-terroriste en milieu aérien ou dans un aéronef.

Du 6 au 17 octobre 2014, à l’Aéroport International de Bujumbura, la Brigade de Recherche et d’Intervention Judiciaire (BRIJ) a bénéficié une formation sur le contre-terrorisme en milieu aérien ou dans un aéronef. Les participants ont appris des techniques opérationnelles d’intervention et la gestion coordonnée d’une situation de crise au sein de l’enceinte aéroportuaire en collaboration avec les services de l’aéroport et de la police de l’air et des frontières .

C’est à ce 17 octobre 2014, devant l’Assistant du Ministre de la Sécurité Publique , l’Ambassadeur de France au Burundi et les hauts cadre du Ministère de la Sécurité Publique,que les participants ont démontré par un exercice de simulation dans l’aéronef CARAVELLE MUSONGATI appartenant à AIR BURUNDI, l’évacuation des passagers pris en otage par des terroristes.


Simulation d’une intervention en cas de prise d’otage dans l’aéronef

Les cérémonies ont débutés vers 15h05min temps local.
L’Assistant du Ministre de la sécurité publique CP Roger NDIKUMANA, avant de procédé à la remise des certificats aux participants à la formation, a annoncé que cette activité s’inscrit dans une suite logique non seulement aux diverses actions délivrées par la coopération française au profit de la BRIJ ,mais également aux actions de formation qui se sont adressées aux personnels en charge de la sûreté de l’aviation de l’Aéroport International de Bujumbura et du commissariat de police aéroportuaire.

Cette formation de 2 semaines qui s’est déroulée dans les enceintes de l’aéroport international de Bujumbura consiste à renforcer la capacité d’intervention de la BRIJ dans une situation de crise en milieu clos et confiné ,tant dans les locaux fermés de l’aéroport que dans un aéronef a-t-il ajouté.

Il a remercié l’Ambassade de France au Burundi et les formateurs appartenant à l’élite de la Gendarmerie Nationale GIGN ( Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) et RAID (Recherche,Assistance,Intervention Dissuasion) .

Il a ajouté que cette formation vient au bon moment compte tenu du développement du terrorisme au niveau international en général et au niveau de la sous région en particulier ; tenant compte du menace terroriste de notre pays, que nos unités pourront intervenir efficacement en cas de situation de crise.

Il a affirmé que la formation sur la lutte contre le terrorisme est bénéfique pour la sécurité de notre pays en général mais également aux usagers de l’aéroport international de Bujumbura étant donné que les actions terroristes changent de modes d’actions du jour au lendemain, qu’il s’avère nécessaire d’organiser régulièrement des formations spécifiques à tous les intervenants en matière de lutte contre le terrorisme et de les doter d’un équipement approprié.

Il a demandé à l’ambassadeur de France au Burundi de continuer à appuyer la Police Nationale du Burundi tant au niveau du renforcement des capacités qu’au niveau de l’octroi du matériel et équipements appropriés en matière de lutte contre le terrorisme.
Il a recommandé aux pratiquants de mettre en pratique les acquis de la formation au profit de la population.


L’Assistant du Ministre de la Sécurité Publique ,L’ ambassadeur de France au Burundi et le Directeur Général Adjoint de la PNB

L’ ambassadeur de France au Burundi Gerrit Van ROSSUM a annoncé que la formation qui s’est achevée ,est un processus de synergie donnant au service de la BRIJ, de l’Aéroport et de la police de l’air et des frontières, les moyens de renforcer leurs actions de manière coordonnée dans le domaine de la lutte contre le terrorisme dans les zones aéroportuaires.

Les conditions difficiles d’intervention dans un aéroport mais surtout dans l’espace confiné imposent que les personnels intervenants soient dotés des moyens de protection et de la logistique indispensables à la réussite de leur mission,pour parler bien sur de la formation, des équipements individuels et collectifs également de la capacité qui sera donnée pour anticiper aux maximum des situations possibles a-t-il ajouté .

Il a poursuivi son discours en précisant que le contexte international actuel rappelle très souvent , combien pour anticiper le risque terroriste sous quelques forme qu’il se manifeste,les efforts doivent être constants durables et coordonnés que c’est en unissant les efforts que nous pourrons déjouer les actions individuelles ou collectives spontanées ou organisées, à porter atteinte à l’intégrité des institutions ,à la sécurité des populations et, s’agissant tout particulièrement du domaine du transport aérien, à la sécurité de tous , arrivants ou partant du Burundi.

Il a terminé son discours en indiquant que la coopération française souhaite pouvoir continuer à appuyer la BRIJ dans la professionnalisation de ses interventions. « Cette ferme volonté de renforcer notre coopération dans le domaine de la police se poursuit avec des perspectives de rendre la police burundaise un acteur clé de la stabilité et de la consolidation de la paix au Burundi et dans la région des Grand-Lac » .
Les cérémonies se sont clôturées par une remise des certificats aux participants.


Remise des certificats aux participants

OP1 KARANGWA Innocent

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

La mise en œuvre du projet « Ewe Burundi Urambaye »
5 décembre, par Dieudonné Niyonzima
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Ewe Burundi urambaye” initié par (...)
Les candidats officiers de police doivent éviter la trahison
23 novembre, par Dieudonné Niyonzima
Son Excellence le Présidents de la République du Burundi et Commandant (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi