• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > LES FUTURS CADRES DE LA POLICE SE RENDENT VISITE !

LES FUTURS CADRES DE LA POLICE SE RENDENT VISITE !

L’accueil chaleureux des deux équipes sur le stade de Muramvya

Samedi, 11 octobre 2014, l’Institut supérieur de police (ISP) a visité l’Ecole des brigadiers de police (EBPO) à Muramvya. Au cours de cet événement, deux matchs ont été joués entre les deux structures de formation du ministère de la sécurité publique. Et en Football et au Basketball, l’EBPO s’est imposé sur des scores respectifs de 3 buts à deux et 48 points sur 31. La visite a été clôturée par le partage du verre d’amitié entre ces futurs cadres de la police nationale du Burundi.

L’ambiance était festive sinon touristique dans le cortège qui partait de Bubanza à Muramvya. Dans les deux bus pleins des candidats officiers, un moral jamais vu débordait de tous les vitres. En tout, ce sont cinq véhicules qui se dirigeaient lentement vers les anciens domaines royaux de Muramvya où se trouve l’EBPO.
Vers 10H, le cortège arrive enfin à destination et se dirige directement sur le terrain de football du stade royal de Muramvya. Pendant quelques minutes, les autorités des deux institutions, qui se connaissaient d’ailleurs depuis longtemps, échangent des chaudes salutations, le temps que les équipes se mettent en place. L’équipe des footballeurs de l’ISP
Soudain, une masse de candidats brigadiers arrive sur le stade en footing avec un moral et des chants qui faisaient sautiller tout le grand stade de Muramvya. Finalement, tout est prêt et le match commence à 10h30. Le match fit un grand spectacle à couper le souffle, bien au-delà de ce qu’avaient pensé les autorités des deux institutions qui s’étaient entretenu avec nous peu avant le début du match. L’équipe de footballeurs de l’EBPO
Après 90 minutes de jeu intensif, le score était mouvant : 3 buts sur 2, en faveur de l’EBPO. KARABAGEGA Jean Claude, Capitaine de l’équipe de l’EBPO n’a pas caché sa joie. Il nous a révélé qu’ils doivent leur victoire « aux entrainements intensifs et au jeu d’équipe qu’ils venaient d’imposer à une équipe au niveau technique bas de l’ISP ». MANIRAKIZA Nicolas, Capitaine de l’équipe perdante de l’ISP nous a expliqué les raisons de leur défaite : « S’ils viennent de nous battre, c’est parce qu’ils sont encore plus jeunes que nous ; Aussi la chance n’a cessé de leur sourire ». Une population en liesse a assisté au match
Ce n’était pas fini pour cette belle saison des spectacles ! Le terrain de basketball de Muramvya, situé près de 100m de là, attendait les deux nouvelles équipes de basketball des deux structures de formation de la police dont le moral fusait de partout ! Tous les spectateurs ont quitté impatiemment le terrain de football vers celui de basketball, situé non loin du commissariat de police de Muramvya. Cette fois-ci, les autorités de l’ISP et leur équipe étaient convaincus que, sauf la main du diable, la victoire devait leur revenir ! Au début du match, vers 13h, l’équipe de l’EBPO commence timidement le jeu avec un peu de froid devant une équipe des géants de l’ISP, apparemment habitués au basketball, sûrs et très fiers d’eux-mêmes ! Les deux équipes de Basketball sur terrain
Le match exigera une combativité hors du commun de la part des deux équipes, du début à la fin. A la grande surprise de tout le monde, et surtout des spectateurs de Muramvya, le match se terminera par un score plutôt fleuve de 48 points sur 31, toujours en faveur de l’équipe de l’EBPO ! Le Directeur adjoint de l’EBPO, OPC1 Carème BIZOZA et les spectateurs de Muramvya n’en reviendront pas ! TUYISHEMEZE Jean Claude, Capitaine de l’équipe de l’EBPO nous livrera qu’ « ils ont arraché » cette victoire cuisante grâce à leur « esprit de combativité et d’équipe, face à une équipe de moins jeunes ! ». NDAYIKENGURUTSE Anicet, Capitaine de l’équipe de l’ISP justifiera leur défaite par « le manque d’entraînements dû à l’absence du terrain praticable pour le Basketball à l’ISP ». La joie de l’équipe gagnante de l’EBPO
Après les deux matchs, tout le monde s’est dirigé vers la grande salle de l’EBPO. La salle est érigée sur une pente de 60°, à moins de 100m au nord de l’école. Là, une réception chaude, contrastant avec le froid naturel de cette région, leur attendait impatiemment depuis quelques heures. Le copieux repas allait commencer à moisir de froid déjà !
Le Directeur adjoint de l’EBPO a pris la parole et souhaité la bienvenue aux visiteurs. Il a souhaité que de telles rencontres se pérennisent. Au nom des visiteurs, OPC2 NAHIMANA Anaclet, Directeur de l’Institut supérieur de Police, a d’abord précisé l’objectif de telles visites : « Faire connaissance et renforcer la cohésion et l’esprit d’amour et de solidarité surtout entre ces futurs cadres de la police burundaise ». Il a ensuite regretté les défaites de ses équipes qu’il a attribuées au défaut de préparation et à l’âge relativement élevé de ses joueurs par rapport à celui des membres des équipes adverses. Il a recommandé à ses services de rectifier le tir pour que la victoire leur revienne lors des prochains matchs retour à l’ISP. Il a enfin remercié l’EBPO pour son accueil et souhaité que de telles occasions se poursuivent.
Après la réception, les jeunes candidats policiers, en liesse jamais vue, se sont pris des photos-souvenir par provinces d’origine. Ils ont regretté que les festivités se sont terminées si tôt.
Pour rappel, 300 candidats Brigadiers et 60 candidats officiers de police ont été recrutés par le ministère de la sécurité publique vers fin 2013. Ils se trouvent au cheveu de leur première année de formation professionnelle qui durera deux ans. Ce samedi, ils se rencontraient pour la première fois depuis leur recrutement. Ils ont été choisis dans le strict respect des équilibres ethnique, régional et de genre prévus par la constitution du Burundi. Ils constituent la deuxième promotion recrutée de cette manière pour les candidats officiers, et la première promotion pour les candidats Brigadiers de Police.
Les talents observés ce jour à Muramvya, sur le terrain, ont surpris tout le monde ! Ces structures doivent présager un avenir radieux pour le Ministère, le Burundi et le monde. Tenez, le candidat Brigadier ARAKAZA Elvis a été classé deuxième au niveau national dans une compétition sur les 100m. Aux dires des spectateurs qui avaient assisté à ces deux matchs, ces talents se justifient par le mode de recrutement mis en œuvre par le Ministère qui n’a laissé entrer dans ces structures que les meilleurs candidats au niveau national. Et de souhaiter que ces talents soient soutenus.
OP1 NKURIKIYE Pierre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Emission radio et télévisée de la semaine du 17 au 23/9/2018
21 septembre, par Constance NKOBWA
Cette emission parle de la formation en matière de la sécurité routière à (...)
une rentrée scolaire en toute sécurité
20 septembre, par Dieudonné Niyonzima
L a semaine du 10 au 16 septembre 2018 a été généralement calmeꓸLa population a (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi