• IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE
  • IMPARTIALITE - INTEGRITE - DIGNITE

Accueil > Actualités > Présentation des criminels récemment appréhendés

Présentation des criminels récemment appréhendés

Ce dimanche du 9 Novembre 2014, la police a procédé à la présentation des criminels récemment appréhendés et retenus dans les cachots des différentes commune de la Mairie de Bujumbura.

Accompagnée par la presse, la police a fait le tour des cachots de certaines communes de la Mairie de Bujumbura. Comme cela a été rapporté dans ces derniers temps, il y a eu recrudescence de la criminalité surtout liée au vol. Grâce aux différentes réunions faites par les administratifs et les forces de l’ordre, la population commence à prendre conscience de sa sécurité et transmet actuellement les informations le plus rapidement possible à la police.

- au cachot de la commune Kamenge, la police avait appréhendé le nommé Nyandwi Emmanuel allias Mupfumu résidant à Kinama. La veille, des gens qui ce trouvaient dans un cabaret du Quartier Mirango à Kamange ont alerté la police qu’ils voyaient une personne en tenue anormale avec un bâton avec des clous à chaque bout. La police a vite intervenu et après fouille du suspect, elle a trouvé qu’il était habillé de deux vestes et trois pantalons sous lesquels il avait caché un couteau. Le suspect a été conduit au poste pour des raisons d’enquêtes.

- au poste de la commune Bwiza, il s’agit d’un malfaiteur qui, avec son groupe, ont soplié un fusil Kalashnicov à un policier. Grâce au concours de la population et la rapide intervention de la police, un des criminels nommé Munezero Edmond a été aprpréhendé et il a montré là ils ont caché l’arme qui a été récupérée.

- Au cachot de la PJ Jabe, il s’agissait d’un certain Tony disant résider à Mutanga qui a été appréhendé par lespoliciers de la PAFE ce vendredià 10h45 à Gatumba, à la frontière de la République Démocratique du Congo. Il était en possession d’un pistolet Tokalev. Exploré, la police a constaté qu’il avait reçu une balle dans la cuisse. Il est retenu pour des raisons d’enquête.

- Quant au Quartier Kamesa, commune Musaga, vers 3h00 du matin, un ménage a été attaqué par trois bandits armés de marteau, de fer à béton, d’une machette et un briquet. Ils ont tenté de brûler une jeep prado. un des trois bandits a été tué par les veilleurs qui essayaient de se défendre. La victime dit que ce cas n’a rien de commun avec la psychose des gens en longs vestes car ces mêmes criminels avaient déjà volé plus de quatre fois chez lui et étaient connus dans le quartier.

cadavre du criminel de Kamesa à Musaga

Le Porte-Parole du Ministère de la Sécurité Publique a remercié la population qui a pris conscience de sa sécurité en vainquant la peur semée par des bandits qui profitent de la psychose du phénomène des longs vestes pour commettre leurs forfaits. Il a exhorté la population à garder cet élan et à collaborer plus avec la police afin que tous les bandits soient arrêtés. Pour le cas de cette personne tué,la police a entamé les enquêtes pour vérifier si les conditions légales de la légitime défense sont remplies.


Sucessivement, les suspects de Kamenge, de Bwiza et de la PJ à Jabe

- 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités

Des opérations fructueuses
13 novembre, par Dieudonné Niyonzima
La semaine du 02 au 10 novembre 2018 a été caractérisée par du calme sur tout (...)
Emission radiodiffusée du 26 Octobre 2018.
29 octobre, par Dieudonné Niyonzima
La cellule communication du ministère de la sécurité publique et de la gestion (...)
  • facebook
  • twitter
  • Ministère de la Sécurité Publique
    Ngagara,Quartier Industriel,
    Avenue Nyabisindu,N° 17
    Bujumbura, Burundi.
    Téléphone1 :+257 22 22 24 78
    Téléphone2 :+257 22 22 98 67
    FAX : +257 22 22 90 90
    Boite Postal : 7413 Bujumbura

    Secrétariat Permanent : +257 22258265
    Assistant du Ministre : +257 22258264
    E-mail : infos@securitepublique.gov.bi